Les USA sanctionnent à nouveau les proches de Poutine

Rédigé le 17 juillet 2014 par | Indices, sociétés et marchés, Matières Premières Imprimer

La bourse russe a chuté de -2%, ce jeudi, sur l’annonce de nouvelles sanctions ciblées de Washington à l’encontre d’oligarques proches de Vladimir Poutine (Igor Setchine, le PDG de Rosneft, voit ses avoirs gelés aux Etats-Unis).

La Gazprombank se voit également interdire d’opérer avec les USA : cela « agace » un peu le Kremlin mais les conséquences pour l’économie russe sont limitées.

Ces sanctions sont en revanche du pain béni pour Vladimir Poutine qui peut se prévaloir de subir un harcèlement absurde de la part des Etats-Unis.

Si le ton entre Moscou et Washington devait se durcir au sujet du dossier ukrainien, cela pourrait cette fois inquiéter les marchés car les séparatistes pro-russes qui viennent de recevoir de l’armement lourd semblent désormais capables de résister aux troupes de Kiev… avec une escalade des sanctions occidentales à la clé.

Ph.B

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire