Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les Top & Flop d’Eric Lewin

Rédigé le 11 mai 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Fermentalg (FR0011271600) creuse ses pertes

Le spécialiste du développement et de la bio-production de molécules chimiques à base de micro-algues a fait pire que prévu sur l’exercice 2015…

Il affiche une perte opérationnelle de 5,7 M€ ; contre une perte de 3,4 M€ sur 2014. Certes, personne ne pensait que la société serait rentable mais la consommation de trésorerie, de 12,2 M€, ne rassure pas la communauté financière. 2 ans après ses premiers pas en Bourse, c’est une immense déception – comme c’est malheureusement souvent le cas avec les nouvelles recrues boursières, d’où ma stratégie de ne quasiment jamais jouer les IPO.

Introduite sur une base de 9 € par action, soit une capitalisation boursière de 107 M€, l’action ne vaut plus que 2,90 €. C’est son plus bas niveau historique, ce qui ramène la capitalisation boursière à seulement 35 M€. Autant dire que je vous conseille de rester à l’écart du dossier…

160511_fermentalg

SEQUANA (FR0011352590) encore sous pression

La société n’a vraiment pas la cote : le titre recule de près de 30% depuis le début de l’année et perd 51% depuis le top du mois d’août. Sa capitalisation boursière est désormais passée à 200 M€. Le newsflow est médiocre et n’aide pas le groupe à retrouver les faveurs des investisseurs. Sequana a par exemple publié une perte nette de 67 M€ sur 2015, dont 76 M€ de charges exceptionnelles liées aux dépréciations et aux restructurations. Bien entendu, il n’y aura toujours pas de dividende versé.

Je perds espoir pour ce spécialiste de la distribution de papier et de fabrication d’emballages – d’autant que de nombreux pans du secteur périclitent à la faveur du numérique. Le groupe doit absolument se réinventer pour survivre

Bon je suis peut-être dur mais je ne vois pas comment ce type de sociétés peut dégager une forte rentabilité.

160511_sequana

Terminons par mon cœur de cœur de ces dernières semaines :

Plus-haut pour HF COMPANY sur d’excellents résultats !

Le spécialiste du matériel de réception TV, et également positionné sur les équipements de domotique, connaît une période particulièrement faste. Le groupe, qui surfe clairement sur une dynamique porteuse, a doublé son CA sur le T1 2016 à 22,8 M€, soit +105,5% à périmètre constant.

HF Company doit cette impressionnante performance à son pôle Home Digital Life qui bénéficie pleinement du passage, en France, à la TNT HD. Le groupe prévoit également un exercice 2016 en forte croissance car il devrait profiter à plein du rebond attendu de la consommation des ménages en équipement de la maison… ce qui aura, bien entendu, un impact très important sur sa rentabilité opérationnelle.

Le titre vient d’atteindre son plus haut niveau depuis la mi-2011, et a gagné quasiment 100% depuis un an. Sa capitalisation boursière approche les 50 M€. Je surveille d’ailleurs le titre pour savoir si nous l’intégrons ou pas à MicroCaps Fortunes.

160511_HF

Mots clé : - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire