Les supports lâchent…

Rédigé le 7 janvier 2016 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, Statistiques et données macro Imprimer

La pression baissière est énorme encore aujourd’hui ; la panique gagne car la Chine continue d’inquiéter. La nouvelle dévaluation du Yuan annoncée ce matin par Pékin continue en effet de semer le doute chez les opérateurs quant à la croissance économique réelle de l’économie chinoise.

Sur les marchés, l’indice de référence chinois, le SSE Composite continue à accélérer à la baisse (depuis la rupture de l’oblique ascendante que nous évoquions lundi matin) avec une nouvelle chute de 7% au compteur en ce jeudi.

indice SSE

Comme déjà en début de semaine, Pékin a d’ailleurs de nouveau eu recours aux fameux coupe-circuits… cette fois après moins de 30 minutes de cotation.

Le pétrole poursuit sa débâcle (voir l’analyse de Philippe Béchade ci-dessous), la Banque mondiale annonce une révision à la baisse de sa prévision de croissance pour 2016 (+2,9% contre +3,3% précédemment) et le célèbre Georges Soros compare ouvertement la situation actuelle avec 2008. Tout est là pour plomber les actifs.

Sur les indices, à moyen terme, les choses sont en train de se compliquer.

Le CAC revient dans une zone clé, les configurations des indices d’Europe du Sud se dégradent (sorties de zones d’importantes zones de congestion, comme sur l’Ibex espagnol ou le MIB italien) et des titres françaises cassent d’importantes soutiens (comme BNP Paribas, Crédit Agricole ou encore Carrefour).

Bref l’ensemble incite à la plus grande prudence.

Alors prenons un peu de recul. Historiquement, les cycles de marché durent 8 ans en moyenne. Or, outre la règle de 8 qui nous ramène en 2000 et 2008, ces précédents épisodes de bear market (2000 et 2008 donc) avaient tous deux également commencé sur des débuts d’année fortement baissiers (nos commentaires de lundi matin).

Donc même si Wall Street reste encore relativement haut sur du moyen terme, la tendance baissière enclenchée depuis lundi pourrait bien ne pas être terminée…

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire