Les stocks de pétrole débordent !

Rédigé le 13 janvier 2016 par | Matières Premières, Pétrole Imprimer

Et patatras! Le niveau des stocks de pétrole et produits distillés publiés à l’issue de la première semaine de janvier provoque la désintégration quasi instantanée de tous les gains laborieusement accumulés depuis le plancher historique des 29,93 $ mardi soir.

Si les stocks de brut US n’ont augmenté que de 234 000 barils la semaine dernière aux Etats-Unis (c’est de l’épaisseur du trait en haut de la cuve), l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA) révèle que les stocks d’essence ont explosé de 8,4Mns de baril (les Américains ne roulent pas assez, malgré des conditions météo favorables), tandis que les réserves de produits distillés, dont le fioul domestique, débordent de 6,1 millions de barils (les américains ne se chauffent pas assez, les usines ne tournent pas assez vite).

Il y a tellement d’essence et de fioul non consommés qu’il devient compliqué et surtout coûteux de tout stocker… et l’on comprend mieux que le Congrès ait voté la fin des restrictions sur les exportations de pétrole qui s’appliquait depuis 1974.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire