Les résultats de Wal-Mart reflètent bien la santé de l’économie US…

Rédigé le 19 mai 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

La consommation, c’est le nerf de la guerre aux États-Unis, et la reflation du prix des actifs par les banques centrales a pour but de la doper.

Sauf que ceux qui possèdent une bonne quantité  « d’actifs » sont plus volontiers clients de Chanel, Hermès, Tiffany… que de Wal-Mart (NYSE : WMT). Le leader mondial de la grande distribution vient d’annonce que ses ventes n’ont augmenté que de +1,1% aux Etats-Unis, déjouant un consensus de +1,5% tandis que son bénéfice se contracte à 3,34 Mds$ contre 3,59 Mds$ au 1er trimestre 2014.

Pire : le CA global recule sur un an à 114,83 contre 114,96 Mds$ au lieu des 115 Mds$ attendus.

On mesure ainsi à quel point les créations d’emplois et l’évolution des salaires soutiennent l’économie américaine…

Heureusement que n’importe quel emprunteur insolvable peut acheter une voiture à crédit depuis 2 ans (vous avez dit subprime montés sur pneus ?).

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire