Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les principaux dirigeants européens à Bratislava : esprit très Club-Med/Hanouna !

Rédigé le 9 septembre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La Grèce ne ressort pas du gouffre économico-financier, malgré une saison touristique réussie ainsi que des tarifs rouges appliqués dans l’hôtellerie-restauration aux visiteurs étrangers.

Les principaux dirigeants européens se rendent à Bratislava: esprit très Club-Med/Hanouna !

L’Europe (c’est-à-dire ses ministres des Finances réunis à Bratislava) se penchent donc de nouveau sur son cas et ce n’est pour lui délivrer des encouragements. Jeroen Dijsselbloem (président de l’Eurogroupe) témoigne à lui seul de tout le mépris dans lequel les principaux dirigeants européens tiennent la Grèce.

Athènes est sommé d’accomplir les réformes demandées par ses créanciers.

Ce qui revient à détruire intégralement l’assise sociale du pays et à mettre en œuvre la réforme fiscale la plus inquisitoriale de la planète.

Tous les ménages grecs devront déclarer l’intégralité de leurs sources de revenus et la totalité des composants de leur patrimoine, dès que la valeur d’un bien dépasse 100€.

Pour illustrer la quintessence du mépris évoqué plus haut, voici une perle de Monsieur Dijsselbloem : « Nous avons perdu beaucoup de temps, la pression est de retour, il faut avancer. L’été est terminé : il faut ranger le matériel de camping ».

Et si la Grèce renâcle cette automne, il pourra déclarer dans le même esprit : « Le temps des apéros féta/olives est terminé » ?

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire