Les PMI de Markit se dégradent partout

Rédigé le 23 juin 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Statistiques et données macro, Toutes les analyses Imprimer

C’était le dernier indicateur macro inscrit au programme en ce jeudi : le PMI manufacturier américain de Markit s’avère supérieur aux attentes, passant à 51,4 de 50,7.

Les PMI de Markit se dégradent partout (USA, Europe) : des chiffres déjà oubliés avant leur sortie ?

Ce n’est pas la demande intérieure, qui demeure anormalement faible depuis 3 mois, mais les exportations qui ont dopé le chiffres.

Les ventes d’armes ont notamment connu une progression soutenue, auprès de l’Arabie saoudite en particulier car les opérations au Yémen sont gourmandes en matériel.

En ce qui concerne la demande pour des produits civils, c’est beaucoup moins flamboyant. Et l’emploi manufacturier tend vers la stagnation.

Enfin, les ventes de logements neufs enregistrent une chute très inattendue de -6% au mois de mai aux Etats-Unis… bizarre !

En Europe, l’estimation définitive des PMI compilés par Markit ressortent mitigés. L’indice composite de l’eurozone se replie de -0,3 point à 52,8 en juin, son plus bas niveau depuis janvier 2015.

Toujours selon Markit, l’activité se dégrade en France pour la 1re fois depuis février. La chute est sévère puisque le composite (industrie + services) décroche de -1,5 points de 50,9 à 49,4 (sous le seuil technique expansion/récession des 50)…

Mais vu qu’il n’y aura pas de Brexit, qui se soucie que la conjoncture se dégrade un peu plus en Europe ?

Mots clé : - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire