Les patrons américains, rémunérés pour endetter leur entreprise ?

Rédigé le 20 mai 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Selon une enquête publiée ce matin, le salaire moyen annuel des 200 patrons les mieux payés aux États-Unis est de 17,5 M$ mais le celui du top 20 se situe au-delà des 60 M$, soit 5 M$ par mois.

Le plus intéressant, c’est que l’étude fait apparaitre qu’il n’y a aucun lien entre la rémunération et la hausse des profits… mais en revanche, il existe une vague concordance avec la hausse du cours des actions.

Un CEO peut endetter son entreprise, compromettre son avenir, il sera augmenté tant qu’il prétend pouvoir faire grimper sa valeur boursière… CQFD.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire