Les paris sur la prochaine (non-)hausse des taux sont lancés

Rédigé le 5 février 2016 par | Statistiques et données macro, Taux & Devises Imprimer

Les indices sont hésitants aujourd’hui, avant l’emploi US de janvier. Plus que jamais, les chiffres ont une énorme importance car les opérateurs vont essayer d’en déduire si la prochaine hausse des taux de la Fed aura lieu en mars… ou pas. J’y reviens dans un instant, mai pour l’heure, un tour rapide des marchés :

En Asie, la tendance restait globalement fébrile, avec une nouvelle séance de baisse au Japon. Par exemple, Toshiba a chuté de 10%ce matin et la bourse japonaise reste toujours pénalisée par la remontée du yen depuis une semaine.

Sur ce point d’ailleurs, un petit rappel rapide de la situation de la devise nippone.

La semaine dernière, à la même heure, la BOJ surprenait tout le monde en appliquant des taux négatifs (nous en avions parlé ici et ici). Immédiatement, la paire USDJPY avait rebondi.

Voilà notre commentaire d’alors :

Graphiquement, l’important seuil horizontal des 115,50/116 yen (barre rouge) a donc tenu. L’annonce de ce matin permet à l’USDJPY de venir tester la résistance descendante (visible en pointillés noirs) autour des 123 yen.

Gardons en tête que si les marchés chutent de nouveau, le yen sera alors de nouveau et très fortement acheté, et il risque alors de se renforcer violemment : les ordres de vente stop situés sous le support risqueraient de se déclencher en cascade ».

Eh bien cela n’a pas manqué : la paire retombe proche de ce seuil horizontal clé.

graphique USDJPY

Si prendre des paris à la baisse sur l’USDJPY est risqué puisque la paire aligne déjà cinq séances de baisse, gardez en tête le risque d’extension baissière directe en cas de nouvelle faiblesse du dollar cet après-midi et de regain d’aversion au risque (qui contribuerait à de nouveaux achats de yen en tant que refuge, comme Jérôme vous l’expliquait alors).

Autant dire donc que l’emploi US de janvier (à suivre à 14h30) n’a jamais été aussi important.

L’enquête ADP de mercredi tablait sur 205 000 créations de postes quand le consensus Bloomberg table sur la création de 190 000 nouveaux emplois avec un taux de chômage attendu stable à 5%.

Derrière ces chiffres de l’emploi et la force de l’USDJPY, les intervenants de marchés vont surtout essayer d’anticiper le prochain mouvement de la Fed.

Pour mémoire, le 16 décembre dernier, alors que Janet Yellen avait décidé de procéder à un premier relèvement du loyer de l’argent (et les « perspectives » affichées alors par la banque centrale américaine), les opérateurs tablaient sur au moins trois hausses de taux en 2016. Or depuis mercredi et la sortie de chiffres décevants sur l’ISM des services (stat ressortie à 53,5 contre 55,1 de consensus), les opérateurs ont complètement retourné leur veste. Les futures indiquent que le marché n’attend désormais plus de hausse dans les prochains mois !

Donc pour en revenir au chiffre de l’emploi cet après-midi : en cas de déception, il faut s’attendre à une nouvelle chute du billet ; les anticipations de statu quo de la Fed sur le taux n’en seraient alors que confirmées.

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire