Les nouveaux stress tests pas convaincants ?

Rédigé le 30 octobre 2014 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Mais que se passe-t-il qui vient troubler la sérénité matinale des marchés et les faire replonger de -2,5% en ligne droite en moins de 3 heures (pratiquement -100 points perdus sur le CAC40) !

Le fauteur de trouble s’appelle Andrea Enria : c’est le président l’Autorité bancaire européenne (ABE) qui a supervisé l’opération AQR (Asset Quality Review) dévoilée (au ravissement des marchés) dimanche dernier.

Le patron de l’organisme de surveillance bancaire avertit ses affiliés et les usagers « de ne pas se sentir trop sûrs après les tests de résistance de la Banque centrale européenne, même si les banques affichaient des ratios supérieurs aux minimum requis… car l’histoire est pas terminée, même pour celles qui ont réussi l’exercice ».

Mais qu’est-ce que Mr Andrea Enria, président de l’ABE entend-il nous faire comprendre ?

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire