Les marchés vaguement inquiets des dernières annonces de Luigi Di Maio

Rédigé le 28 août 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

Luigi Di Maio, vice président du Conseil et ministre du Développement économique, du travail et des politiques sociales. Source : Presidenza della Repubblica

Alors que Luigi Di Maio (le patron du Mouvement 5 étoiles et vice-président du Conseil italien) annonce ce mardi matin que le déficit pourrait franchir le cap des 3% cette année, le rendement des BTP (la dette souveraine de maturité 10 ans) teste la barre des 3,20% (à 3,2005%).

Luigi Di Maio prône par ailleurs une coûteuse nationalisation des autoroutes gérées par Autostrade, filiale du groupe Atlantia coté à Milan, après le dramatique l’effondrement du viaduc Morandi à Gênes qui a fait 43 morts le 14 août dernier : « Nous allons sortir de la logique du profit », a-t-il affirmé.

Lutte contre l’immigration et dirigisme économique

Il tente de reprendre la main politiquement avec ce dossier qui scandalise l’Italie alors que Matteo Salvini occupe le terrain – avec un indiscutable succès – sur la thématique de l’immigration : le torchon brûle d’ailleurs entre les deux hommes au sujet de l’invitation du souverainiste Viktor Orban par Matteo Salvini (très admiratif des mesures de renforcement des frontières qu’il a mises en place en Hongrie).

Les marchés ne se préoccupent à l’évidence que du risque de dérapage des déficits italiens, les dérapages verbaux ou diplomatiques de Salvini lui importent peu… et s’il pouvait rompre avec le Mouvement 5 étoiles et écarter le gauchiste Di Maio, ce serait tant mieux !

Dette italienne : Donald Trump à la rescousse de la droite populiste

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire