Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les marchés restent prudents 2 semaines avant le referendum sur le Brexit

Rédigé le 9 juin 2016 par | Actions, Analyses Forex et Matières Premières, Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Cher lecteur,

Malgré la bonne tenue de Wall Street hier soir, évoluant sur ses sommets historiques, et la nouvelle hausse des cours du pétrole (le baril ayant été soutenu la veille par la publication de stocks hebdomadaires de brut en baisse), le CAC a ouvert dans le rouge. La baisse du poids lourd Total (FR0000120271) et du segment pétrolier dans son ensemble (pénalisé par l’annonce d’une augmentation de capital de la parapétrolière Seadrill) pèsent sur la tendance, A deux semaines du référendum sur le Brexit, on sent bien que la prudence reste de rigueur en Europe.

Pour ce qui est de la macroéconomie, nous avons pris connaissance, ce matin, d’une inflation chinoise moins forte que prévu en mai (indice CPI en hausse de 2% sur un an alors que le consensus des économistes selon Reuters tablait en moyenne sur une hausse de 2,3%).

En Europe, l’excédent commercial de l’Allemagne s’est maintenu sur des niveaux record à 24 Mds€ en avril. Outre-Atlantique, on surveillera surtout cet après-midi les inscriptions hebdomadaires au chômage.

Au niveau corporate, Remy Cointreau (FR0000130395) était en baisse ce matin malgré la publication de bons résultats annuels (je vous laisse lire l’analyse technique d’Eric Lewin sur le titre). On retiendra également que, selon Bloomberg, Airbus (NL0000235190) serait sur le point de céder le reste de sa participation dans Dassault Aviation.

Du côté des recommandations de broker, Bank of America Merrill Lynch a relevé sa recommandation de « sous-performance » à « neutre » sur Engie (FR0010208488). Le même broker a porté de « neutre » à « achat » son conseil sur Capgemini (en augmentant de 87 à 106 € son objectif de cours). A noter aussi que JPMorgan a porté de 72 à 76 € son cours cible sur Publicis (FR0000130577), tout en maintenant un conseil de « surpondérer ». A l’inverse, Accor (FR0000120404), dont le groupe chinois JinJiang est récemment monté au capital, était sous pression après la dégradation de Crédit Suisse (qui est passé à « sous-performance » pour un objectif de cours abaissé de 40,60 € à 36,30 €). A propos d’Accor, je vous recommande la lecture d’un autre article d’Eric Lewin consacré aux investisseurs chinois dans le tourisme français.

Mots clé : - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire