Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les marchés prudents ? Carrément fébriles !

Rédigé le 10 juin 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Alors que le marché commence à pricer ses craintes sur le Brexit, la baisse prend de l’ampleur à la mi-séance. Le CAC accélère sous les 4 400 points et pourrait bien aller chercher le support des 4 250 (voir analyse de Gilles ci-dessous).

Profitant du climat d’aversion au risque ambiant, le Bund allemand continue à jouer son rôle de refuge. Ce phénomène contribue, par effet inverse, à pousser les rendements du 10 ans allemand sur de nouveaux plus-bas historiques (à moins de 0,02% ce matin). Le passage en territoire négatif ne devrait désormais plus être qu’une question d’heures.

Les investisseurs restent du coup fébriles alors qu’après les propos prudents tenus par Mario Draghi hier (le président de la BCE a évoqué des dommages économiques durables pour la Zone euro), c’était au tour d’un autre membre de la BCE, Jens Weidman, de se montrer inquiet en cette fin de semaine (le président de la Bundesbank avertissant sur les risques de maintien des taux bas).

Au niveau macro-économique, la production industrielle en France a rebondi au mois d’avril. En Allemagne cette fois, nous avons pris connaissance d’une stagnation des prix au mois de mai. Aux Etats-Unis, l’indice de confiance du consommateur du Michigan en mai sera au programme cet après-midi (le consensus table sur un repli de 0,7 point à 94).

Au niveau corporate, Airbus a annoncé la cession de sa participation résiduelle de 23,6% dans Dassault Aviation.

On retiendra également que, selon des informations de presse, les membres de la famille Peugeot seraient prêts à remonter au capital de PSA si l’Etat venait à céder une partie de sa participation dans le constructeur automobile.

Du côté des recommandations de broker, Crédit Suisse a relevé de « sous-performance » à « neutre » son conseil sur Kering pour un objectif de cours de 150 € (allez comprendre alors que le titre cote 152 €…). A l’inverse, nous avons eu quelques ajustements d’objectifs à la baisse. Goldman Sachs a ainsi réduit de 54 à 53 € son cours cible sur Legrand. Idem pour RBC qui ne vise plus que 7,75 € sur Air France-KLM (contre 8,50 € auparavant). Toujours dans ce registre, on notera enfin qu’Exane BNP Paribas ne vise plus que 20 € sur Vivendi.

Mots clé : - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire