La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Les marchés ont choisi… de ne pas choisir

Par Mathieu Lebrun27 Oct 2016

Ce matin, les marchés européens ne savaient plus trop à quel saint se vouer. Fallait-il se réjouir du léger rebond du pétrole après la publication de stocks en baisse aux Etats-Unis ? Au bien continuer de s’inquiéter pour certaines publications trimestrielles décevantes ?

Les marchés ont choisi… de ne pas choisir. Quand on ne sait où aller, autour faire du surplace, non ? Après la petite poussée haussière du début de semaine, le CAC 40 s’est donc offert une petite poussée baissière. La première a rapidement tourné court. Il pourrait en être de même pour la seconde.

Signe de cette décision, les comportements « atypiques » se multiplient. Ce fut encore le cas hier pour Airbus ou Renault et Peugeot qui ouvraient en forte baisse le matin pour au final terminer en forte hausse en clôture.

L’accélération des résultats trimestriels et de chiffres macroéconomiques (au programme, cet après-midi aux Etats-Unis : les commandes de biens durables, les promesses de ventes dans l’immobilier en septembre ainsi que les inscriptions hebdomadaires au chômage) va-t-elle parvenir à les faire bouger un peu ? A 10 jours des élections présidentielles américaines, on peut en douter.

La microéconomie continue malgré tout à servir de guide en intraday aux marchés :

  • Aux Etats-Unis tout d’abord Tesla (US88160R1014) a publié hier soir des chiffres supérieurs aux attentes (le titre est attendu en hausse de 6% cet après-midi à Wall Street). Le constructeur de voitures électriques a dégagé le 2e bénéfice trimestriel de son histoire.
  • Ce soir des géants comme Amazon (US0231351067) ou encore Alphabet (US02079K1079) seront notamment attendus au tournant.
  • En Europe ce matin, Deutsche Bank (DE0005140008) ouvrait en légère hausse, proche des 13,50 €. La première banque allemande a dégagé un bénéfice trimestriel inattendu. Ce n’est pas cela qui la sortira d’affaire… mais en attendant, les marchés s’en réjouissent.
  •  A l’inverse, le suisse ABB (CH0012221716) plongeait de plus de 6% sous les 21 francs ce matin à Zurich, le marché sanctionnant la faiblesse de ses commandes au 3 trimestre.
  • Dans l’hexagone maintenant, Technip (FR0000131708) s’affichait en tête des hausses du CAC, en progression de 5% au-dessus des 62 € sur un nouveau plus haut annuel, le groupe parapétrolier ayant relevé ses prévisions annuelles.
  • A l’inverse, Schneider Electric (FR0000121972) démarrait en baisse de plus de 2% sous les 61 €, le groupe industriel ayant enregistré un repli de 8% de son CA au 3e trimestre (-1,7% à périmètre et taux de change comparable).
  • Au sein du SBF, les réactions sont ici aussi assez disparates. D’un côté, Scor (FR0010411983) chutait de plus de 3% sous les 29 € après avoir état d’une contraction de 11% son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l’année [NDLR : Mathieu avait senti le vent tourner sur la valeur ; dans Agora Trading, il vous a conseillé de vendre en début de semaine sur un gain de 15%. Votre prochain gain ? C’est ici… (lien vers WIN)]
  • Mauvaise orientation également pour Tarkett (FR0004188670) qui chutait de plus de 6% sous les 33 € sur fond de ventes inférieures aux attentes au troisième trimestre.
  • Nokia (FI0009000681) chutait de plus de 6% sous les 4,50 €, le groupe anticipant une poursuite du ralentissement de la demande dans les réseaux mobiles d’ici la fin de l’année.
  • A l’inverse, STMicroelectronics (NL0000226223) s’affichait comme la plus forte hausse du SRD (ouverture en gap haussier en progression de plus de 6% sur de nouveaux sommets annuels au-dessus des 7,70 €), le groupe tablant sur une amélioration de sa rentabilité cette année.
  • Ingenico (FR0000125346) était aussi bien orienté, en hausse de 1% autour des 76 €. Le groupe a rassuré avec une croissance trimestrielle de ses ventes de 7% en organique, deux fois plus qu’attendu en moyenne par les analystes.

Pour le reste, du côté des changements de recommandations de broker :

  • on notera surtout des abaissements sur Capgemini (FR0000125338) au lendemain de la publication des chiffres trimestriels de la SSII. Le titre ouvrait ainsi en baisse de 1% sous les 76 € alors qu’HSBC et UBS ont tous deux abaissé leur objectif de cours, respectivement de 95 € à 90 € et de 100 € à 97 €. Barclays a également réduit la voilure, avec un conseil ramené de « surpondérer » à « pondération en ligne » en visant désormais 80 € (contre 95 € auparavant).

Sur le CAC 40, les 4 495 points tiendront-ils ?

Graphiquement, le CAC a tenu hier au-dessus de la zone horizontale des 4 495 points (visible en rectangle rosé), neutralisant ainsi la tendance.

CAC 40

En ce jeudi, le franchissement des 4 555 points permettrait d’envisager une poursuite de la hausse vers les plus hauts de lundi matin, voire vers les sommets annuels en cas d’extension.

A l’inverse, une rupture des 4 495 points relancerait le risque baissier vers la zone de gap du 18 octobre (région des 4 465/4 480 points –cf cercle rosé sur le graphique).

photo auteur

Mathieu Lebrun

Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

Voir les articles de Mathieu Lebrun

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :