Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les marchés américains jouent déjà un statu quo de la Fed

Rédigé le 5 juillet 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Ce n’est pas que Wall Street tienne le plus grand compte des chiffres « macro » publiés ces dernières semaines (sinon, comme le « S&P » aurait-il pu revenir à 25 points (moins de 1,2%) de ses sommets historiques vendredi… mais celui qui vient d’être publié ne fournit aucun motifs de poursuivre la rallye amorcé mardi dernier.

Les marchés américains jouent déjà un statu quo de la Fed jusqu’à l’automne 2018.

Les commandes à l’industrie US sont annoncées en baisse de 1% en mai après +1,8% (révisé au mois d’avril, ce qui s’avère très proche du consensus -0,9%).

L’entame de séance déjà négative des indices US s’est transformée en une petite correction (rien de bien méchant: -0,8%) mais c’est surtout du côté de l’or que ça se passe puisque l’once vient de franchir les 1 350$ il y a quelques minutes.

Serais-ce le reflet d’une « sourde inquiétude »… ou les acheteurs ont-ils déjà l’assurance que la Fed ne relèvera pas ses taux avant l’automne 2018 ?

C’est le scénario qui découle logiquement de la nouvelle décrue des taux longs US de -5 points de base vers 1,38% sur le « 10 ans » (nouveau plancher annuel) qui n’anticipe rien d’autre qu’une croissance divisée par 2 par rapport aux projections du début de l’année.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire