Les indices funambules sur des records… avec le vide sous les pieds

Rédigé le 8 juin 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Biotechs et Medtechs, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Cher lecteur,

Hier soir, Wall Street terminait en légère hausse. Le S&P 500 s’est approché de son record absolu du 20 mai 2015 (au-dessus des 2 130 points) tandis que le Dow Jones a brièvement dépassé le seuil des 18 000 points.

S&P500

La baisse du segment des biotechs (Valeant et Biogen étaient chahutés) a été compensée par la bonne orientation du segment pétrolier.

Sur le front de l’or noir justement, on surveillera la publication des stocks hebdomadaires de brut cet après-midi : le consensus Bloomberg table sur une baisse de 3 millions de barils sur la semaine alors que l’American Petroleum Institute (API) estime la baisse à 3,5 millions de barils.

Du côté de l’Asie, le Nikkei terminait en hausse après la révision à la hausse de la croissance du PIB japonais à +1,9% au premier trimestre (contre +1,7% en lecture initiale). On retiendra aussi qu’en Chine, la tendance était plus hésitante ce matin après un recul plus important que prévu des exportations chinoises en mai (- 4,1%, après -1,8% en avril, et contre un repli de 3,6% attendu en moyenne par les économistes).

Au niveau corporate dans l’Hexagone, on retiendra la chute d’Ingenico (FR0000125346) à l’ouverture. Notre leader mondial des solutions de paiement est plombé par l’avertissement lancé hier soir par son homologue américain Verifone. Cela n’empêche pas la boite d’être très bien positionnée sur le développement des solutions de paiement… et, de l’avis d’Eric Lewin, de profiter de l’énorme tendance de la fin du cash (des espèces sonnantes et trébuchantes). Eric reste confiant sur le titre, qui affiche trimestres après trimestres de bons résultats. Le warning de Verifone est sans doute au contraire une très belle porte d’entrée sur le titre, mais autant voir ce qu’Eric en pense en suivant ses conseils pour avoir son PEA parfait. Air France-KLM (FR0000031122) est hésitant après les chiffres du trafic passagers du mois de mai (+0,8%). Dans un contexte de grèves annoncées pour les prochaines semaines, la progression de 8,1% de sa filiale à bas coûts Transavia atténuait la baisse du groupe. Air France-KLM est décidément un peu chahuté en ce moment.

Du côté des recommandations de brokers, Citigroup a dégradé Rexel (FR0010451203) de « achat » à « neutre » et Société Générale passe à « conserver » sur Séché Environnement (FR0000039109).

Du côté de la macroéconomie, on retiendra que la Banque mondiale a abaissé ses prévisions de croissance pour cette année de +2,9% à +2,4%. Pour le reste, malgré son impact limité sur les marchés, on notera au passage en ce mercredi que la Banque de France a abaissé de 0,1 point (à +0,2%) sa prévision de croissance pour l’économie française au deuxième trimestre 2016.

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire