Les indices boursiers ne bougent pas, ne bougent plus

Rédigé le 7 mai 2014 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Cela fait 4 semaines que le CAC 40 oscille au sein d’une fourchette de cours de 3%  – et… 3% c’est ce que gagnent les valeurs françaises depuis le 1er janvier. Avec le repli de -0,8% du CAC 40 mardi, le bilan depuis le 6 avril dernier s’établit à -0,2%.

Et vous allez rire, sans l’envolée d’Orange (+33%) et la récente OPA sur Alstom (passé de 22 à 29 euros en moins d’un mois), le CAC 40 ferait une performance zéro en 2014.

Pour le dire autrement, si votre sélection de valeurs du CAC 40 ne comprend pas Orange et Alstom, votre Livret A vous a rapporté davantage que votre SICAV actions. Et vous auriez gagné bien plus en achetant de banales OAT et amassé une petite fortune avec des emprunts portugais.

Bon c’est vrai, même avec un pistolet à bouchon posé sur la tempe, vous ne seriez pas très tenté de placer vos économies sur la dette d’un pays où une partie de la population a du mal à manger à sa faim (certes, c’est encore pire aux Etats-Unis) et où le taux de chômage réel est supérieur à 20%… et cela prouve que vous n’êtes pas un vrai financier.

Comme le veut un aphorisme bien connu, « si vous voyez un banquier sauter du 6e étage la tête la première, c’est qu’il est convaincu qu’il y a pas mal d’argent à gagner »…

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire