Les haussiers n’ont pas encore gagné

Rédigé le 13 mai 2008 par | Autres indices Imprimer

Alors quoi : je vous laisse 15 petits jours et… je retrouve le CAC40 exactement là où il avait clôturé le 25 avril : juste sous les 4 980 pts.

Pourtant, j’avais espéré, comme vous, que le dépassement des 5 000 pts si symbolique et le franchissement du gap du 22 janvier, dont nous vous avons si longuement parlé dans ces lignes, donneraient une vraie impulsion haussière – au moins pour un temps.

Mais non… même les résultats des sociétés et les différentes publications d’indices « moins mauvaises qu’attendues » dans leur ensemble, n’ont pas suffit à emmener le CAC40 loin de la zone de danger. Et le rebond sur les 5 250/5 300 pts a avorté. Dommage… cela aurait fait un parfait niveau pour pouvoir replonger franchement sur les 4 500pts, de manière parfaitement symétrique au printemps 2006.

Mais que voulez-vous… le marché est moins enthousiaste que ce que l’on veut bien nous faire croire. Les bancaires pèsent encore très lourd et non, le marché n’est pas complètement purgé de la crise des subprimes. La preuve : le décrochage des bourses, vendredi, avait justement pour origine l’annonce de pertes pour le T1 2008 du premier assureur mondial, l’Américain AIG. Ce qui veut donc dire que toutes ces pertes ne sont pas encore intégrées dans les cours. Léo Golovine va vous parler justement de ce secteur qui risque de décrocher à nouveau.

Nous verrons très rapidement si le marché repart à l’assaut de l’objectif des 5 250/5 300 pts. Car comme le faisait remarquer Léo hier à ses abonnés : « la lutte se poursuit entre haussiers et baissiers. Si les vendeurs ont pris l’avantage en fin de semaine dernière, les bulls n’ont pas dit leur dernier mot. Le rebond actuel a pris appui sur le précédent obstacle descendant (en orange sur le graphique) et la moyenne mobile à 20 jours (en vert). Mais l’obstacle majeur des 5 000 pts renforcé par la moyenne mobile à 100 jours devrait vraisemblablement et malgré tout l’emporter et faire plier les acheteurs…« 

Allons, courage : nous y verrons plus clair dans les jours qui viennent. Et puis, jeudi prochain, nous vous disons comment jouer le pétrole et le gaz.

Mots clé : - - - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire