Les grands stratèges de Wall Street de plus en plus réservés

Rédigé le 18 octobre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

L’investisseur « activiste » et milliardaire, Carl Icahn, se déclare de plus en plus prudent sur les marchés qui atteignent des niveaux de valorisation très élevés (il parle surtout des valeurs américaines).

Wall Street a toujours donné Hillary Clinton gagnante et juge que les présidentielles sont « pliées » avant d’avoir eu lieu.

Par ailleurs, la Fed entretient un flou sur une éventuelle hausse de taux mi-décembre qui s’explique par sa prudence avant les élections malgré le peu de suspens latent… Mais elle aurait du agir bien avant et prend le risque de devoir forcer l’allure au cours des prochains mois si l’inflation se confirme.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire