Les frappes aériennes ont repris en Libye

Rédigé le 5 mai 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

CNN fait état de violents combats au Yémen, près de l’aéroport d’Aden.

L’Arabie saoudite a repris ses bombardements des rebelles Chi’ites, et notamment de leurs véhicules blindés… une semaine après avoir annoncé l’arrêt de ses opérations en claironnant que sa mission avait été accomplie.

En fait, les hostilités n’ont jamais cessé, les rebelles occupent plus que jamais le terrain et aucune campagne de frappes aériennes − aussi puissante et massive que peuvent en délivrer une coalition États-Unis/pays arabes sunnites − ne permet de stopper leur avancée : tous les manuels de stratégie reconnaissent ce fait. 

Le Yémen est un pays au bord de la dislocation, comme la Libye, et avec à peu près le même genre d’acteurs qui mènent une guerre tout autant religieuse que politique et rejettent fermement le modèle démocratique occidental.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire