Les étonnantes considérations de M. Coeuré

Rédigé le 11 mars 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Benoit Coeuré vient de faire cette déclaration surréaliste : « We do want to affect market prices but we will not suppress the price discovery mechanism with the PSPP ».

Traduction, nous  cherchons résolument à peser sur les prix du marché mais nous ne voulons pas supprimer les mécanismes de constitution des prix par le marché par la mise en œuvre le quantitative easing (le PSPP = public sector purchase programme).

Cela fait déjà 6 ans que la FED truque la détermination de la valeur des actifs, c’est encore plus flagrant avec le QE massif de la BoJ (la banque centrale du Japon)… mais Benoit Coeuré espère un résultat différent avec le « PSPP ».

La logique de la répression financière (politique du choix unique pour les investisseurs) a  déjà été poussée à son extrême limite par la FED et la BCE mais les marchés sont réputés rester libres de fixer la valeur des produits de taux et des actions.

Autrement dit, les banques centrales ont élevé la température ambiante de 15 à 25° en moyenne sur la planète mais cela  n’aura aucun impact sur l’état des glaciers et des calottes polaires.

Les marchés sont gavés de fausse monnaie, nous − les banques centrales − leur imposons un sens unique (la hausse). Cependant, ils sont censés investir à bon escient et il ne saurait donc jamais être question d’une quelconque formation de « bulles d’actifs ».

L’économie de marché est morte depuis 6 ans… mais c’est maintenant reconnu officiellement par les plus hautes autorités monétaires.

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire