Les effets (pas du tout) merveilleux du QE en Europe

Rédigé le 23 avril 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Tout va bien… c’est formidable, la machine économique est repartie en Europe ! La BCE n’a pas tardé à instaurer une croissance que le monde entier nous envie déjà… il faut dire que 3 mois après l’annonce d’un QE massif, il aurait été extraordinaire que cela ne produise pas de résultat.

OK, ce n’est pas drôle, nous avons tort de nous moquer… mieux vaut en rire que s’en arracher les cheveux car les chiffres de l’activité anticipée en Europe − vous l’avez deviné − sont consternants, le QE, l’alignement des planètes, toute la propagande des perroquets/bisounours de la sphère financière est ridiculisée puisque rien ne se passe comme prévu !

C’est la douche froide pour les idiots utiles qui passent leur temps à faire l’apologie de la planche à billet comme remède à tous nos maux : les PMI (indices des directeurs d’achat préfigurant l’activité future ces 6 prochains mois) sont impitoyables.

Le PMI composite Europe ressort en repli à 53,5 contre 54 (le PMI des services baisse encore plus nettement de 54,2 à 53,7), la triomphante Allemagne subit un revers encore plus sévère à 54,2 contre 55,4 (aucun secteur d’activité ne surnage), la France voit son PMI chuter à 50,2 contre 51,5… et les « services » qui font notre force dévisse de 52,4 vers 50,8.

Pour mémoire, le PMI composite chinois poursuit sa décrue sous les 50, à 49,2 contre 49,6 : ça se contracte mais moins qu’en Europe… normal, il n’y a ni alignement des planètes, ni un Yuan au tapis.

Alors pour sauver l’Europe, viiiiite, un bon QE n°2 !

Pas la peine d’attendre septembre 2016, on en a besoin maintenant !

 

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire