Les dominos continuent de tomber autour de Banque Espirito Santo

Rédigé le 16 juillet 2014 par | Autres indices, Big caps Imprimer

Les défauts de paiement se multiplient dans la galaxie des holdings contrôlant la Banque Espirito Santo ; ils affectent désormais des prêteurs extérieur au groupe BES.

Portugal Telecom a annoncé que la holding Rioforte n’avait pas honoré le remboursement d’une dette (d’un montant de 847 M€) qui arrivait à échéance le mardi 15 juillet.

On s’achemine probablement vers une restructuration globale de la dette pour éviter un événement de crédit systémique… mais une question de fond demeure : quelle est la cause initiale des déboire du groupe BES, et s’agit-il d’un problème pouvant affecter d’autres banques ? 

Ph.B

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire