Les chiffres US d’avril déjouent tous le consensus

Rédigé le 17 mai 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Le marché n’a pas de quoi se faire des sueurs froides avec une inflation (CPI) mesurée à +0,4% en avril aux Etats-Unis (+0,2% hors énergie).

Les chiffres US d’avril déjouent tous le consensus… mais est-ce une raison de s’inquiéter ?

Le CPI en « données brutes » se traine à +1,1% en rythme annuel… mais ce qui est plus intéressant, c’est la confirmation d’une hausse de +2% « hors variables volatiles » au mois d’avril (elle ne marque pas d’accélération, mais ne se contracte pas non plus).

La question qui demeure reste : qu’est-ce qui reflète l’inflation réelle dans le CPI ?

Sans la prise en compte du coût des études, des taxes locales, des frais médicaux, la Fed peut dormir tranquille : aucune hausse de taux ne s’imposera avant longtemps.

Un chiffre ne fait pas une tendance, mais 3 qui concordent au cours de la même journée, cela peut ébranler les consensus de statu quo monétaire les mieux partagés : en plus de l’inflation, la production industrielle (qui était anticipée à +0,3%) rebondit de +0,7% et le chiffre des mises en chantier va dans le même sens avec une hausse de +6,6% en avril.

Ce qui peut inquiéter, ce n’est pas un mois d’avril « robuste » : c’est l’incapacité des marchés à formuler des anticipations pertinentes… mais peuvent-ils se fier aveuglément aux « chiffres officiels » ?

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire