Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les chiffres des ventes au détail aux États-Unis en février

Rédigé le 13 avril 2016 par | Analyses Forex et Matières Premières, Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Bon, on va vous parler des ventes au détail aux États-Unis en février. Autant le dire : elles ne sont pas bonnes, mais alors vraiment pas !

Si un chiffre n’est pas bon un jour comme ce mercredi…

… il est réputé n’avoir jamais existé. Dont acte.

« Vraiment pas bon » et même pas « moins pire que prévu » (la grande arnaque intellectuelle dont Wall Street ne se lasse jamais), puisque le consensus tablait sur une hausse de +0,1% (en espérant voir +0,2%).

Mais les marchés s’en fichent : les ventes ont baissé de -0,3%, ç’aurait été +0,3%, c’était pareil… (le recul de -0,8% de la production industrielle en Europe ce matin n’a jamais existé : pas le moindre tressaillement dans la courbe ascendante de l’Euro Stoxx 50).

Les ventes de détail publiées par le département du Commerce américain constituent des statistiques relativement fiables (contrairement aux chiffres chinois publiés ce matin), mais les marchés préfèrent de doux mensonges aux vérités qui « piquent un peu ».

Les ménages américains ont nettement réduit leurs achats automobiles en février (-2,1%). Pourtant le crédit est gratuit, sans apport et pour tout dire sans condition.

Peut-être le marché est-il tout simplement arrivé à saturation, au moment même ou le prix d’un plein de carburant a également atteint un plancher de 10 ans.

Pour essayer de se rassurer, les ventes au détail – hors automobiles – affichent une progression de 0,2%, mais c’était un mois de 29 jours, donc… consommation complètement atone.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire