Les chiffres de la balance commercial américaines sont catastrophiques… mais non-pertinents

Rédigé le 5 mai 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Le déficit du commerce extérieur américain fait apparemment un bond de +43% à 51,4 Mds$ en mars (la pire dégradation depuis 1996) suite à une flambée de +7,7% des importations (à 239,2 Mds$) tandis que les exportations auraient progressé de seulement +0,9% à 187,8Mds$.

Cela parait trop catastrophique pour être réel… et il y a, en effet, un facteur qui fausse tout et interdit de se prononcer sur l’état de la balance commerciale américaine : il s’agit de la grève des ports américains en février, et notamment de ceux situés sur la côte californienne.

Tout ce qui a été mesuré par le biais d’une comptabilisation algébrique du trafic de conteneurs et de déclarations de marchandises importées au mois de mars n’a aucune valeur statistique puisque cela intègre des éléments qui auraient dû être pris en compte uniquement sur février.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire