Les Bunds et OAT sous très fortes tensions

Rédigé le 4 juin 2015 par | Cac 40, Matières Premières Imprimer

À peine Mario  Draghi a-t-il affirmé mercredi que la BCE pourrait ajuster au besoin la taille et la constitution de son « QE » pour juguler un accès de volatilité que le Marché lui fournit une occasion en or massif de prouver sa capacité à endiguer une envolée des taux : le rendement des Bunds et des OAT bondit de +25Pts en 24 H (comme si la BCE avait relevé son taux directeur d’un quart de point) et de +40Pts en 48H.

Les Bunds (0,945%) et OAT (1,25%) ont effacé en un peu plus d’un mois l’intégralité des gains engrangés depuis fin septembre 2014 (la semaine du 25/09).

Mais surtout… les Bunds viennent de se dégrader de 90Pts de base en 6 semaines : un tel écart, c’est un krach obligataire qui va littéralement détruire tous les hedge funds ayant cru en la capacité de la BCE à empêcher un tel scénario… et cette conviction constituait encore jusqu’à hier une opinion quasi-hégémonique.

Ceux qui ont appliqué aux bons du Trésor la maxime « payez tous les creux » doivent être en train de convoquer ce matin des comités de gestion d’urgence !

L’impact sur les actions pourrait être dévastateur : tous les modèles de valorisation inspirés de l’hypothèse de taux longs quasi-nuls en Europe (entre 0,5% au Nord et 1,50% au Sud) sont caducs.

Il faut modifier radicalement toutes les « primes de risque » car elles viennent de s’effondrer en 48H.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire