Les bulls gardent la main

Rédigé le 4 avril 2014 par | Autres indices, Cac 40, Matières Premières Imprimer

Les bulls gardent la main. Cela faisait 15 jours que le marché achetait la promesse que la BCE pourrait (en cas de nécessité) mettre un œuvre un quantitative easing et c’est exactement ce que Mario Draghi a confirmé ce jeudi. 

La hausse doit se poursuivre coûte que coûte et la magie du verbe de la BCE tombe à point nommé pour alimenter cette conviction. Après la promesse du « bazooka monétaire » de juillet 2012 (jamais sorti de son étui), c’est la promesse du « QE ciblé » qui euphorise les places européennes.

Le conseil des membres de la BCE a discuté cette fois-ci de la possibilité d’une mise en œuvre d’un quantitative easing (la Bundesbank ne s’y oppose plus) à un horizon non défini et selon des modalités à déterminer en fonction des circonstances (argumentation du style « pompe à brouillard ») et qui coïnciderait avec le constat d’une situation de crise. Ce n’est pas dit comme cela mais c’est bien ce que le marché comprend… Et avec le cynisme qui le caractérise, il fait déjà le pari que la situation va dégénérer de telle sorte que la BCE n’aura d’autre choix que d’offrir le shoot monétaire que les spéculateurs attendent d’ici juin.

Ce sera le Nirvana pour la finance virtuelle… mais totalement inefficace pour soulager les maux que la BCE prétend combattre.

C’est d’ailleurs pour cela qu’elle joue à fond sur l’effet placebo depuis le début de la crise grecque : si un traitement était réellement efficace, pourquoi laisser souffrir le patient ? Pour qu’il apprenne à vivre avec la douleur ?

Ne rien faire depuis juillet2012 était en réalité le seul moyen d’éviter de rendre évident que les munitions fournies avec le bazooka ne fonctionnent pas (elles ne sont pas du bon calibre et le détonateur ne fonctionne pas). Mais tant qu’elle ne s’en sert pas, qui s’en aperçoit ?

Combien de temps les marchés vont-ils continuer de faire semblant de ne pas savoir que la BCE bluffe depuis le premier jour ?

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire