Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les bonnes nouvelles économiques redeviennent de bonnes nouvelles

Rédigé le 29 juin 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Alors que la Fed devrait renoncer à toute hausse de taux dans « un avenir prévisible » (au moins 12 mois de grâce sinon un peu plus), les marchés redeviennent plus attentifs aux statistiques économiques.

A partir de cette semaine, les « bonnes nouvelles » économiques redeviennent de « bonnes nouvelles »

Et dans un contexte de taux figés pour longtemps, les « bonnes nouvelles » économique redeviennent réellement de « bonnes nouvelles », et réciproquement pour les « mauvaises » puisque la Fed n’a plus la moindre marge de manœuvre pour relancer l’économie… à moins de déclencher un « QE-4 » suicidaire qui entérinerait le constat que « rien ne va plus ».

Ce dernier point est fondamental.

En attendant, les « stats » du jour sont plutôt satisfaisantes avec les dépenses des ménages qui progressent de +0,4%, les revenus s’établissant à +0,2%.

Le taux d’épargne recule assez logiquement de -0,1% à 5,3%… mais ce n’est pas cela qui va inquiéter Wall Street. Sur le front de l’inflation, le baromètre PCE – très surveillé par la Fed – affiche +0,9% en données brutes et +1,6% hors énergie.

Ce n’est pas si éloigné de l’objectif des 2% mais avec la chute de la livre, avec un yuan dans le bas de sa fourchette face au dollar, les Etats-Unis sont assaillis de pressions déflationnistes surgissant de toutes parts.

Si le PCE retombe sous 1,5% durant le 3ème trimestre qui débute après demain, les marchés pourraient mal le prendre.

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire