Les banques centrales ont rassuré les marchés

Rédigé le 1 juillet 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Cher lecteur,

Les indices boursiers ont réalisé hier une troisième séance de hausse. La Bourse de Londres a même effacé l’intégralité de ses pertes post-Brexit de vendredi dernier.

Les banques centrales pour panser les plaies du Brexit

Les marchés profitent évidemment du soutien attendu des banques centrales. A ce sujet, Mark Carney, gouverneur de la Bank of England (BoE) s’est dit prêt à mettre en place de nouvelles mesures de soutien monétaire pour éviter que l’économie britannique ne plonge. Quant à James Bullard, le président de la Fed de Saint-Louis, il estime que l’impact du Brexit aux Etats-Unis sera limité.

Tour d’horizon corporate

Au niveau corporate, Areva (FR0011027143) était recherché après des prolongements de contrats obtenus en Belgique alors que, selon des rumeurs de presse, Engie (FR0010208488) céderait sa participation dans le site du Tricastin.

Secteur automobile : ça va !

Le secteur automobile était également bien orienté après l’annonce d’une progression de 8,4% des immatriculations de voitures neuves en France au premier semestre. Le Comités des constructeurs français d’automobiles (CCFA) a, en outre, relevé sa prévision de croissance du marché automobile cette année (à +5% contre +2% attendu).

Banques italiennes : l’UE valide un plan de soutien sur 6 mois !

En Europe, on notera la bonne orientation des banques italiennes après que l’Union européenne a validé un mécanisme de soutien au secteur pour six mois. Imaginez : un plan de soutien sur 6 mois, tellement le système bancaire va bien ! Lundi, elles demandaient 40 milliards en procédure de bail-out ; l’Allemagne a refusé… donc elles en demandent aujourd’hui 150 Mds€ qui serait donc accordé par la BCE comme « programme préventif de soutien de liquidité pour ces banques ». Bref, tout va bien dans le secteur, comme nous le voyons…

Recommandations de brokers : ça se détend

Du côté des brokers, JPMorgan a relevé sa recommandation sur Kering (FR0000121485) à « surpondérer », en relevant l’objectif de 160 à 165 €, mais a abaissé de 170 à 165 € son objectif de cours sur LVMH (FR0000121014). Barclays a relevé sa recommandation sur Accor (FR0000120404) à « pondération en ligne » en visant désormais 34 € (contre 32 € auparavant).

Exane BNP Paribas est passé de « neutre » à « surperformance » sur Foncière des Régions (FR0000064578) tout en relevant à 87 € son objectif de cours. On notera aussi que Kepler Cheuvreux a intégré Danone (FR0000120644) dans sa liste de valeurs sectorielles préférées (en remplacement de Nestlé). Et pour finir, Alphavalue a dégradé Capgemini (FR0000125338) de « accumuler » à « alléger » (Capgemini était déjà sous pression hier).

L’agenda économique

Dans l’agenda macroéconomique du jour, la publication de l’ISM manufacturier et les dépenses de construction sont au programme.

Le CAC à l’ouverture

Le CAC a ouvert aujourd’hui sur une quatrième séance de hausse d’affilée avant qu’une certaine hésitation ne se mette en place.

CAC40

Graphiquement, on reste prudent face au test actuel de la zone de résistance (pointillés noirs + rectangle rosé) évoquée hier. Il risque d’y avoir rechute vers les 4 150, voire les 4 110 points ensuite (dernière zone de gap ouverte hier matin).

A l’inverse, un comblement du gap ouvert le 20 juin dernier serait à envisager avec une première cible située à 4 300 points. Gilles Leclerc vous fait une analyse détaillée du CAC dans son article du jour.

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire