Les bancaires italiennes à la peine

Rédigé le 26 mai 2015 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

Depuis lundi, les taux se tendent plus fortement en Italie qu’en Espagne, et même qu’en Grèce ! Des rumeurs circulaient hier sur certaines valeurs bancaires cotées à Milan… mais la matérialisation des inquiétudes n’est survenue qu’en milieu de matinée avec le plongeon de -14% de la Monte dei Paschi di Siena (BMPS) qui aurait partiellement échoué dans sa tentative de se recapitaliser via une levée de fonds lundi.

La BMPS n’est pas seule, elle entraîne dans son sillage la Banca Carige (-5%), victime du désengagement financier annoncé par le groupe français BPCE (Banque Populaire/Caisses d’épargne).

La BMPS et Banca Carige avaient échoué aux « stress tests » menés par la BCE (via l’European Banking Authority), ce qui avait entraîné une cascade de dégradations de notation pour Moody’s et le placement en catégorie « spéculative » de Banca Carige (à Caa1) et de BMPS en catégorie « risquée » (B3) : la situation semble se tendre encore davantage alors que les espoirs d’adossement sont constamment déçus malgré un paysage bancaire très morcelé qui justifierait un mouvement de concentration à l’américaine (en 2008) ou à l’espagnole (en 2010).

Ce n’est pas la première fois que nous soulignons que la Grèce sert de paravent aux sérieux problèmes qui affectent l’Italie et son système bancaire fragilisé, et jamais vraiment consolidé depuis 7 ans.

La Bourse de Milan rebondit néanmoins de +0,65% après ses -2,3% de la veille… mais rien n’est réglé.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire