Législatives en Italie : quel risque sur les taux et les marchés actions ? | La Bourse au Quotidien


Législatives en Italie : quel risque sur les taux et les marchés actions ?

Rédigé le 26 février 2018 par | Analyses indices, Europe, Taux & Devises Imprimer

Les élections législatives se tiendront en Italie le week-end prochain. L’issue en est incertaine et le silence des médias à ce sujet me laisse à penser que les résultats pourraient être « non conformes » à ce que l’on attend de la part des Italiens.

De toute façon, quels que soient les résultats, deux choses restent importantes.

On ne peut jamais prévoir

Premièrement, on ne peut en aucun cas prévoir comment le marché va réagir au vote. Rappelons-nous l’élection de Donald Trump ainsi que le résultat du Brexit. L’attitude la plus sage (enfin, me semble-t-il) c’est de temporiser, de préparer les scénarios possibles et toutes les éventualités, pour pouvoir dégainer et intervenir rapidement une fois les cartes sur la table.

Les élections en Italie auront un impact sur les indices européens

Deuxièmement, ce que vous devez avoir en tête, c’est que les résultats du scrutin italien pourraient avoir un impact important sur le reste des indices européens. Pourquoi ? Parce que si la pression sur le marché obligataire italien s’accentue encore un peu, nous dépasserons des niveaux critiques et par effet domino, les taux vont se tendre partout en Europe. La situation risquerait de se dégrader sur les marchés d’action, et donc aussi du CAC40.

Cette incertitude est la raison pour laquelle, vendredi dernier, je vous ai conseillé « de ne rien faire » : ni achat, ni renforcement, ni vente…. On se met en boule et on attend.

Concrètement, à présent, voyons ce que les graphiques italiens ont à nous dire. D’abord, l’indice du marché actions italien, le MIB, puis le BTP, le 10 ans, celui qui est le plus susceptible de réagir à court terme.

Vous vous en doutez, comme par hasard, ils sont actuellement tous les deux sur des niveaux clés. Ces niveaux vont agir comme une zone pivot, délimitant le seuil de bascule entre hausse et baisse.

L’indice MIB40 : zone pivot entre 22 000 et 24 000 points

Voici un graphique long terme de l’indice italien, le MIB40.

MIB40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Deux choses à surveiller :

1 – la résistance de long terme des 24 000 points (rectangle horizontal violet) est atteinte. Depuis 2009, elle fait barrage à toute velléité haussière de l’indice italien. Pour qu’elle soit débordée, il faudrait une très forte participation du marché, car cette résistance horizontale est doublée par une autre résistance, oblique celle-ci (l’ancien support devenu résistance du canal haussier, en bleu). Voyez le dernier point d’impact et la réaction (pastille orange) de court terme du marché ;

2 – la dynamique actuelle est positive. Les cours restent cadrés dans le canal haussier (gris) démarré en 2016. Donc tant que ce canal est préservé, la dynamique reste haussière. Mais en cas de rupture du support, un premier signal de faiblesse sera donné. Pour le moment le support est très proche et le signal d’alerte sera donné en cas de rupture des 22 000 points.

Le 10 ans italien : ne surtout pas franchir les 2,35%

C’est sans doute un des actifs le plus intéressant à surveiller, car en ce moment les indices actions sont soumis aux aléas des marchés obligataires (et de change).

Donc même si c’est un peu réducteur, voici le niveau à ne surtout pas franchir : il s’agit des 2,35%.

Le 10 ans italien Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Ce niveau des 2,35% correspond à la résistance du range dans lequel le rendement du 10 ans italien évolue depuis début 2015. Tant qu’il reste contenu dans ce range, a priori, pas d’inquiétude majeure à avoir.

Un signal d’alarme pour l’Italie et l’Europe

Voici un graphique long terme de l’indice italien, le MIB40.

Le gros signal d’alarme pour l’Italie ET pour le reste de l’Europe, serait donc la cassure à la hausse de ce niveau de 2,35%. Car il y aurait alors un risque d’accélération rapide vers les 3% (report d’amplitude : flèches jaunes). Et là… mamma mia, tous aux abris !

Gardez un oeil sur ces graphiques : ils vous renseigneront bien mieux que les sondages qui vont circuler.

Et en tout cas, ils vous aideront à arbitrer vos positions dès lundi prochain si les niveaux mentionnés sont dépassés.

Dans un monde où règnent mensonges et désinformation… Quand la propagande moderne a remplacé l’analyse…

Le premier livre de Philippe BéchadePhilippe Béchade présente son premier livre Fake News, Post-Vérités et autres écrans de fumée

Lorsque les médias sont à la merci de puissants oligarques… que les enquêtes sont biaisées, que la vérité est dissimulée à cause d’intérêts privés….

… que les connivences entre politiques et journalistes sont monnaie courante

… Et que les discours politiques sont calibrés par des professionnels du storytelling

… QUI CROIRE ?

Dans Fake News, Post-Vérités et autres écrans de fumée, Philippe Béchade vous explique comment marchent réellement les relations internationales… comment on manipule les chiffres macro-économiques pour leur faire dire ce que l’on veut… comment certains pays sont diabolisés au profit d’une histoire occidentale bien-pensante… comment les banques centrales laminent votre épargne… comment le monde entier entre en phase de bulle… et met toutes vos économies en danger.

Pour télécharger le livre de Philippe, laissez-nous votre e-mail ici

Mots clé : - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire