Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


L’effondrement de la roupie pourrait précéder celle de l’économie indienne

Rédigé le 24 novembre 2016 par | Taux & Devises Imprimer

La roupie indienne vient de s’enfoncer sous 68,85 contre le dollar. Il s’agissait de son plancher du mois d’août 1993.

Cette devise s’est effondrée depuis l’annonce par le Premier ministre Narendra Modi de la soudaine démonétisation de 85% des billets en circulation (suppression des billets de 500 et 1000 roupies, les plus utilisés), au prétexte de lutter contre l’évasion fiscale et l’économie souterraine.

Une pénurie de liquidités qui dure depuis plus deux semaines a mis l’activité économique indienne au tapis. Il n’est pas sûr que le pays s’en remette : pour mesurer la gravité de la situation, imaginez le passage du franc à l’euro… sans que les euros soient accessible à la population, sauf aux fonctionnaires et aux bijoutiers.

Et encore, en France, tout le monde a un compte en banque et une conversion des avoirs sous forme numérique vous permet de « switcher » votre épargne en euro… En Inde, la moitié de la population n’a pas de compte en banque et ne possède plus que des morceaux de papier sans valeur qu’il est quasi impossible d’aller échanger contre de nouvelles coupures car les procédures kafkaïennes prennent des jours.

Il faut remplir des formulaires à n’en plus finir, produire une pièce d’identité… et c’est mission impossible pour près de 40% d’indiens analphabètes et pour les 25% qui ne possède ni carte d’identité, ni permis de conduire, ni passeport !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire