Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


L’économie chinoise ressemble de plus en plus aux occidentales ?

Rédigé le 10 janvier 2017 par | Asiatiques, yuan Imprimer

L’économie chinoise ressemble de plus en plus aux occidentales ? En ce qui concerne le surendettement des entreprises, elle a pris une large avance !

Il y a la croissance réelle et la croissance officielle: il sera question de la 2ème ce mardi puisque la Chine table sur 6,5% de croissance cette année, conformément à la moyenne planifiée sur la période 2016/2020 (heureusement que nous savons tous que la croissance, l’emploi et l’inflation se plient docilement à la planification centrale).

Mais quelle que soit la croissance réelle en 2016 (+6,7% « officiellement »), Pékin estime que le PIB chinois a atteint 70.000 Mds de yuan, soit 10.000 Mds de nos euros, une frontière psychologique majeure : c’est un peu de de 50% du PIB américain (18.700Mds$), et c’est 5 fois le PIB français.

Preuve que le pays se modernise et que les agrégats économiques se rapprochent des grandes puissances occidentales, la consommation péserait désormais pour 71% du PIB chinois.

En ce qui concerne l’inflation, qui semblait éteinte mi-2016, les prix à la production ont fait un bond de +5,5% en décembre (hausse matières premières, coût de la construction), envol des prix immobiliers.

Le principal point noir demeure l’endettement des entreprises chinoises qui s’élève -toujours « officiellement » à 170% du PIB… nous vous laissons imaginer ce que peut être le taux réel en y rajoutant le « shadow banking » auquel les entreprises en difficulté ont recouru massivement depuis 2008 !

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire