Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


L’économie américaine revue à la hausse par le département du Commerce

Rédigé le 28 juin 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Le département du Commerce a revu à la hausse de +0,3% (de +0,8% vers +1,1%) sa dernière estimation de la croissance de l’économie américaine. Voici l’une des statistiques attendues aujourd’hui.

Ne pas se laisser griser, regarder vers l’horizon pour éviter d’être saisi de vertige.

Une révision conforme aux attentes qui ne perturbe donc pas la vague de rachats à bon compte entamée dès l’ouverture en Europe, puis aux États-Unis : gain instantané de +1,2% sur le S&P 500, +1,6% sur le Nasdaq et plongeon de -20% du VIX.

Au risque de nous répéter, c’est un marché bipolaire, qui passe successivement de la déprime à l’exaltation et où il faut être capable de faire preuve d’un temps de réaction de l’ordre du 100e de seconde.

Si l’on veut se risquer dans un pareil Scenic Railway, il faut avoir le cœur bien accroché et regarder très en avant des prochaines courbes. Également viser un horizon accessible, sans ambitionner des profits à la hauteur du terrain que certains estiment pouvoir être repris (notamment sur les valeurs bancaires).

Viser 50% de retracement de la baisse sur les valeurs financières doit être un maximum dans le contexte d’incertitude actuel. Ne surtout pas perdre de vue que le flash krach sur la livre et l’envol du yen et du dollar a dû désintégrer en quelques secondes, sinon en quelques heures, de nombreux hedge funds.

Les ardoises risquent d’être nombreuses et le déclenchement des OMT – ou un large recours aux TLTRO – de la BCE ne ferait que confirmer la défiance des banques les unes envers les autres.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire