Le WTI passe sous les 30 $ et le SSE sous les 3 000 Pts

Rédigé le 13 janvier 2016 par | Analyses indices, Asiatiques, Matières Premières, Pétrole, Statistiques et données macro Imprimer

Ca y est, nous connaissons les modalités de l’augmentation de capital de  CGG (FR0000120164). Les termes de cette opération (d’un montant de 350 M€) sont de trois nouvelles actions au prix unitaire de 0,66 € pour une ancienne, et font donc ressortir une décote d’environ 10% (0,66 € x3 = 1,98 €) par rapport au cours de la veille. Le groupe a effectivement besoin d’argent frais… mais cette dilution pour les actionnaires actuels est difficile à encaisser. Vous me direz… ils n’en sont plus à 10% près.

Toujours est-il que les pièces vont bouger dans le secteur Oil & Gas, et l’on risque d’avoir de nombreuses consolidations : la parapétrolière anglaise, Premier Oil, a été suspendue de cotation aujourd’hui, avant une probable annonce de type cession d’actifs ou pourquoi pas OPA.

Plus largement, les opérateurs guettent le comportement du baril alors que le WTI est tombé hier soir en séance sous la barre des 30 $. En attendant les chiffres officiels des stocks hebdomadaires de Brut à suivre cet après-midi, les cours se reprennent ce matin (l’estimation API parue la veille laissant envisager une baisse plus marquée que prévu des stocks).

Graphiquement, alors que les cours du WTI américain viennent d’enchaîner sept séances de baisse d’affilée, on peut s’attendre à sursaut, mouvement alors probablement de nature à aider Wall Street à poursuivre son rebond technique amorcé depuis lundi.

graphique WTI

Pour le reste, les opérateurs gardent à l’œil la situation des marchés asiatiques.

On notera ainsi que le Nikkei japonais a enregistré ce matin sa première séance de hausse de l’année mais, qu’à l’inverse, la bourse chinoise a de nouveau été sous pression. Cette nouvelle baisse de l’indice SSE Composite (passé sous le seuil des 3000 points) est intervenue malgré de bons chiffres du commerce extérieur parus ce matin et malgré la poursuite du soutien de la BPOC au yuan.

Pékin a en effet poursuivi ses mesures de soutien sur sa monnaie pour le quatrième jour d’affilée (celle-ci vise à faire converger les cours du yuan entre l’« offshore » et le « local »).

Mots clé : - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire