Le VIX pourrait doubler d’ici la fin de l’année

Rédigé le 3 avril 2012 par | Autres indices, VIX Imprimer

Fini les BRIC : découvrez les Cobras !

Leur irrésistible ascension ouvre un gisement de profits potentiels tel qu’on n’en voit qu’une fois par décennie… voire par siècle. Quelques investisseurs bien informés sont déjà en train de se positionner sur les plus belles opportunités de ces marchés cachés A la clé : 324% de gains… au minimum !

Pour les rejoindre, continuez votre lecture…

______________________________________

Le VIX, appelé par certains « indice de la peur », illustre la nervosité des opérateurs. On admet généralement qu’il augmente lorsque le marché est baissier ou dans une correction significative et qu’il diminue dans un marché haussier ou dans un rebond significatif.

Un indice à surveiller de près dans les prochaines semaines

Ces dernières semaines, le VIX est tombé à des plus-bas pluriannuels, dans la zone des 14%. Les opérateurs ont donc chaussé leurs lunettes roses et voient les prochaines séances avec un optimisme béat. Pour autant, n’y a-t-il plus de risques sur le marché ?

Evidemment non ; et c’est pourquoi un niveau de volatilité aussi bas est intéressant à suivre et constitue un bon indicateur contrariant. Car c’est quand le VIX est au plus bas que le marché a le plus de risque de se retourner.

Certes, le VIX peut rester bas pendant encore quelques semaines et le S&P faire de nouveaux plus-hauts. Mais le niveau très bas du VIX doit nous alerter sur un risque de correction à venir. Il est en effet rare que la volatilité reste à ce niveau pendant des mois. Je note également que, malgré de nouveaux plus-hauts sur le S&P, le VIX ne suit plus : il est en divergence avec l’indice depuis quelques semaines. C’est un phénomène récent qu’il faudra donc suivre de près dans les prochaines semaines.

Une configuration explosive

Voyons ensemble la configuration graphique du VIX :

Graphique: VIX
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le VIX s’est clairement appuyé ces dernières semaines sur une forte zone de support horizontale à 14, proche des plus-bas de l’année dernière. Mais alors que le S&P 500 affichait de nouveaux plus-hauts, le VIX ne parvient pas à aller nettement plus bas et se trouve actuellement dans une zone de congestion.

Pour ce mois d’avril, suivez donc attentivement la zone de résistance à court terme des 18 sur le VIX. Si l’indice dépasse cette zone, nous aurions un regain de volatilité sur le marché, avec comme objectif la forte zone de résistance des 30 (à plusieurs mois).

Le VIX pourrait ainsi doubler par rapport à ses niveaux actuels d’ici la fin de l’année. Il existe d’ailleurs désormais des Turbos sur le VIX, et il n’est pas impossible que nous nous positionnons sur l’un d’eux dans les semaines à venir [Ndlr : si vous voulez jouer la volatilité des marchés avec un effet de levier, les Turbos peuvent être un instrument parfait. Sébastien vous donne plus de détails ici]. C’est également un indicateur que je suis chaque semaine dans mon service pour confirmer le scénario en place sur les indices à court et à moyen termes.

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

3 commentaires pour “Le VIX pourrait doubler d’ici la fin de l’année”

  1. Sauf erreur, se positionner sur le VIX autrement qu’à court terme n’est pas facile, le coût du roll des dérivés sur les futures peut gréver significativement la performance, voire l’annuler.

  2. […] baisse importent peu : vous pouvez faire des allers-retours (sur les turbos par exemple) avec ce retour de la volatilité… La situation économique du pays sera à scruter de près pour identifier les niveaux d’achat […]

  3. […] vous en parlais dans mon billet sur le VIX il y a deux semaines : le printemps a marqué un retour assez net de la volatilité sur les […]

Laissez un commentaire