Le VIX au plus bas : la correction est imminente

Rédigé le 2 mai 2011 par | Autres indices, VIX Imprimer

La semaine dernière, je vous détaillais ici la configuration du S&P 500 à court et à moyen termes. L’indice le plus important de la planète est en effet en train de tester une zone de résistance majeure. Dans la suite logique du billet de la semaine dernière, j’aimerais aujourd’hui examiner avec vous la situation du VIX, l’indice de volatilité du S&P 500, que j’ai pour habitude d’analyser dans mon service, puisque la volatilité est un élément crucial quand vous tradez les turbos.

La configuration du VIX est en fait tout à fait cohérente avec celle du S&P 500. Malgré une situation de plus en plus incertaine depuis le début de l’année (révoltes arabes, Fukushima, ou encore les dettes des Etats), les indices sont finalement moins volatils que ces dernières années. Ils réagissent peu face aux mauvaises nouvelles et le VIX, l’indice de la peur, est revenu sur ses plus bas de l’année dernière : il faut donc le surveiller de très près. Regardez le graphique ci-dessous, qui représente le VIX en données hebdomadaires.

Au plus bas depuis un an

Graphique: le VIX au plus bas depuis un anPour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le VIX montre la nervosité des opérateurs sur le marché. Après la catastrophe nucléaire au Japon, il a ainsi brusquement grimpé à plus de 29 points tandis que les indices corrigeaient, avant de brusquement corriger au fil du rebond des indices. Comme vous le savez, cet indice contrarien est particulièrement intéressant à suivre : ses points hauts précèdent souvent les points bas des marchés (comme fin 2008) et ses points bas précèdent souvent des plus hauts sur le S&P.

Qu’en concluez-vous pour ces prochains jours ?

Nous sommes entrés dans la zone rouge Exact. Le S&P ne devrait pas tarder à corriger. Le VIX est revenu sur la zone de support majeur des 15 points, précisément là où il avait rebondi l’année dernière, du 12 au 16 avril 2010, quelques jours avant le point haut du 26 avril 2010 sur les indices et lacorrection significative de 20% qui avait suivi.

Le niveau actuel de la volatilité illustre donc un excès d’optimisme à court terme des opérateurs. Certes, le VIX peut rester dans cette zone pendant quelques semaines, c’est ce qu’il avait fait par exemple en février, avant de se « réveiller » brutalement. Mais cette faible volatilité qui s’accompagne en outre de volumes faibles doit retentir comme un signal d’alarme pour vous.

Nous sommes désormais dans la zone rouge sur les indices et une correction importante est, en théorie, imminente. L’histoire pourrait d’ailleurs se répéter pour les mêmes raisons : la problématique des dettes souveraines.

Attendez-vous à un regain de la volatilité Vous le voyez sur le graphique, le RSI a bien réagi sur une oblique ascendante depuis un an : cela aussi plaide pour un vif rebond du VIX dans les prochaines semaines.

L’objectif serait dans un premier temps les 29 points, plus haut récent du mois de mars et résistance horizontale, puis au-delà, nous aurions une accélération vers les sommets de l’année dernière à 48.

Articles du même auteur L’importance de la répartition sectorielle dans les mouvements de marché De l’intérêt du put/call ratio et du VIX

La configuration technique de cet indicateur est d’autant plus pertinente que nous attaquons le mois de mai… mois de tous les dangers. Je vais donc surveiller cela de très près et saisir les opportunités de trades, surtout à la baisse.

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

4 commentaires pour “Le VIX au plus bas : la correction est imminente”

  1. […] parlé de titres alignant 90% de séances de hausse en l’espace de six semaines, d’un VIX plongeant vers les abysses, d’un S&P soulevant de quelques points une résistance majeure remontant au printemps […]

  2. Bj,
    c’est bien beau tout ça , mais comment fait-on pour jouer le hausse du vix .?

    existe-t’il des contrats futrure comme pour les indices ?et / ou des options comme pour le monep ?

    Dès lors comment fait-on pour jouer la hausse ou la baisse des indices de volatilité VIX ou CAC 40 qui permettent de coter les Warrants ?
    merci

  3. […] Ne vous handicapez pas pour rien ! Quand la volatilité est faible, comme ces derniers mois l’impact peut être encore plus dévastateur pour votre produit qui fond alors comme peau de […]

  4. […] mai dernier, quand je publiais une analyse du VIX, l’indice de la peur était au plus bas, et j’attendais alors un regain de la […]

Laissez un commentaire