Le titre Biométrieux perd 15%

Rédigé le 2 mars 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Après BIC, Korian, EDF, Zodiac Aerospace, Euronext et d’autres, c’est au tour d’une nouvelle mine boursière d’exploser sous les pas des actionnaires. Ceux-ci avaient toutes les raisons de se montrer relativement confiants, car il s’agit de Biomerieux (FR0010096479 code abrégé : BIM), une des stars du SBF120.

Une nouvelle mine explose sous les pas des actionnaires : Biomérieux

Le titre Biométrieux plonge de -15% vers 98,5€, effaçant, en quelques secondes de cotations, l’intégralité de ses gains enregistrés depuis le 20 octobre 2015.

Si Biomerieux ne lance pas de profit warning en tant que tel, les marchés l’ont bien en ligne de mire. Ils ne retiennent qu’un bénéfice net en baisse de 18,5% à 110 M€ affecté par une charge non-récurrente de 32 M€, dite de survaleur, liée à l’acquisition de BioFire (spécialiste du diagnostic in vitro) pour 260 M€.

Qu’est-ce qui cloche ?

Hors charge exceptionnelle, le bénéfice aurait atteint 142 M€ contre 136 M€ à fin 2014, la marge brute passant de 49,7 à 50,3% (c’est plus que correct).

Le chiffre d’affaires a progressé de +15,7% à 1,96 Md€, mais avec un bémol : la moitié de cette hausse résulte d’effets de change positifs qui pourraient ne pas se reproduire en 2016…

L’épidémie annuelle de grippe de début 2016 étant moins virulente que prévu, cela pourrait également affecter le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2016.

Avec un dividende maintenu à 1€, le titre n’offrait pas un rendement attrayant (0,85%). Mais c’était surtout un titre considéré comme défensif. Une réputation sérieusement écornée par la chute libre survenue dès l’ouverture entre 119 et 99€ en quelques secondes…

Si un rebond technique vers 110€ est en cours, un double-top sous 120€ (« M » baissier) invite à se tenir à l’écart, et à plus forte raison si le cours rechutait sous les 102€ car le prochain support ne se dessinerait pas avant les 94€.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire