Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le syndicat des détaillants américains pronostique une fièvre acheteuse d’ici fin 2016

Rédigé le 26 juillet 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Ce n’est qu’une mauvaise coïncidence… Mc Donald’s rate ses objectifs trimestriels après avoir enchanté les marchés en avril dernier avec ses chiffres du T1 alors que la National Retail Federation (NRF) revoit à la hausse ses prévisions de ventes au détail pour 2016.

Et la révision est significative puisqu’elle atteint +10% à +3,4% contre +3,1% précédemment… ce qui implique une véritable furia acheteuse de la part des consommateurs.

En effet, les salaires ne progressent que de +2,5% en moyenne aux Etats Unis… et dans cette moyenne, ce sont les plus bas revenus qui progressent le moins.

Il va donc falloir que les « riches » se lâchent, équipent leurs maisons comme des nababs, achètent tous les derniers gadgets électroniques et passent leur weekend à faire shopping dans les « malls » ou sur leurs tablettes haute définition de la dernière génération.

Les ventes en ligne, toujours selon la NRF, devraient augmenter entre 7% et 10% en glissement annuel, surpassant la précédente estimation comprise entre 6% et 9%.

Internet, c’est la caverne d’Ali-Baba (clin d’œil au N°2 mondial derrière Amazon) des super-promos, et le succès et toujours au rendez-vous… ce qui provoque un déclin symétrique des achats « physiques » dans les centres commerciaux classiques (record de fermetures en 2016).

Mais en quoi le duel Trump/Clinton peut-il inciter les américains à dépenser d’avantage ?

Quelle nouvelle ère de prospérité se profile d’ici janvier 2017 pour justifier l’anticipation d’une « fièvre acheteuse » ?

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire