Le surprenant et inquiétant plongeon de la consommation allemande

Rédigé le 31 octobre 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Les ventes au détail allemandes ont dévissé de façon totalement inattendue (de -1,4%) en septembre par rapport au mois d’août, signant leur deuxième chute consécutive que la consommation des ménages était attendue en hausse de +0,4%.

Selon les chiffres compilés par Destatis, les ventes au détail en données CVS ont enregistré leur plus forte baisse en deux ans alors que l’effet immigration (afflux de nouveaux consommateurs sans ressource mais financés par la dépense publique) était sensée contrebalancer la frilosité des ménages allemands face à une avenir qui leur apparaît de plus en plus trouble, notamment pour cause d’effondrement des revenus de l’épargne longue, ce qui oblige à épargner davantage.

Et oui, les Allemands ont bien compris qu’il fallait renoncer à consommer aujourd’hui pour s’assurer de pouvoir encore le faire après-demain.

Accessoirement, l’Allemagne est le 1er consommateur européen de produits « made in France » : pas très bon pour notre croissance ça !

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire