Le SP500 plombé par le pétrole

Rédigé le 12 janvier 2015 par | Autres indices, Matières Premières Imprimer

Le contrat à terme dérivé du S&P500 (le e-Mini) subit sa chute initiale (-1% en 1/2 heure) la plus rapide depuis début novembre 2012.

Ce sont les valeurs pétrolières et parapétrolières qui envoient le S&P500 par le fond dès les premiers échanges: il faut dire qu’avec un pétrole à 46,3$ le baril à New York, il y a de quoi broyer de l’or noir !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire