La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Le SP 500 en mode « boîte à baffe » cache-t-il un diamant ?

Par Gilles Leclerc07 Nov 2016

Plus que quelques heures avant de connaitre le résultat des élections américaines. Sauf à avoir un profil particulièrement joueur et de tenter le diable (en la personne d’Hillary ou de Donald, c’est vous qui voyez), la sagesse semble dicter qu’il est prudent de ne rien faire… et au moins de couvrir vos positions.

C’est en tout cas ce que je vous conseillais dans mes précédentes analyses du CAC 40 (il y a 15 jours nous attendions le signal pour activer nos BX4). Le signal technique qui a déclenché notre prise de couverture a été déclenché la semaine dernière autour des 4 530 points. A quelques points seulement du retournement qui a suivi.

Nous sommes donc désormais assis sur le banc des observateurs, et pouvons prendre le temps de voir ce qu’il se déroule sur les marchés, sans trop de risque.

Mais que devons-nous observer, au juste ?

Et bien je vous propose tout simplement de regarder ce qui se passe du côté du S&P 500. Car quel que soit le résultat des élections, les signaux que va donner l’indice vont permettre d’évaluer la réponse du marché.

Je vais vous détailler les différentes configurations graphiques qui sont apparues afin de pouvoir gérer rapidement et le plus finement possible les journées qui vont suivre.

Première configuration : formation en porte-voix

Pour le moment, le S&P me semble suivre une formation graphique bien particulière appelée « porte-voix ».

C’est une figure d’élargissement qui prend généralement place dans des périodes de doute ou d’attentisme.

SP500

 

Sa spécificité, c’est que les prix vont « ricocher » de plus en plus fort et de plus en plus vite entre son support (le segment vert) et sa résistance (le segment rouge), le tout avec une très forte volatilité – et bien entendu, sans dégager de tendance. Les prix se retournent brusquement au contact du support ou de la résistance, pour repartir de plus en plus vite en sens contraire. Bref, c’est le summum de ce que les marchés peuvent faire en matière de « boite à baffe ».

En aparté, quand vous voyez ce genre de figure se former sur une unité de temps donnée (ici U.T hebdomadaire) : fuyez le trading sur cette unité de temps ! Il y aura sans doute de belles accélérations à prendre mais en utilisant (tradant) l’une unité de temps inférieure (journalière ou moins dans notre exemple). Les positions ne devront pas être tenues longtemps, et vous devez donc avoir des objectifs moins ambitieux, et être plus réactif. (Ce qui au passage correspond aux stratégies que je vous propose depuis le printemps dernier).

Mais le S&P 500 prépare-t-il un diamant ?

De temps en temps (rarement) les porte-voix se transforment en diamant. Non pas sous la pression des plaques tectoniques mais parce que quelque chose de fondamental vient de changer la donne sur le marché.

Une formation en diamant peut alors se mettre en place, mais exclusivement sur des niveaux extrêmes de marché (plus-hauts ou plus-bas). Or… c’est exactement là où en est le S&P 500.

Le diamant viendra alors compléter le porte-voix en formant un losange, au final : ce sont les segments rouges pointillés que j’ai indiqué sur le graphique.

Sans préjuger de la suite, il est à mon humble avis extrêmement important de suivre l’évolution de cette figure car non seulement c’est une figure majeure de retournement qui interviendrait sur des plus hauts absolus. Mais en plus, son implication est fortement baissière : l’accélération baissière est généralement puissante et rapide. En cas de validation, le potentiel de baisse correspond à la hauteur du diamant.

DIAMAND

Et ce diamant a une « hauteur » d’un peu plus de 15% comme indiqué sur le graphique.

Donc, wait and see. A priori, si la figure se concrétise, la prise de couverture sur un portefeuille ne sera pas une option validant une stratégie défensive, comme celle que je vous ai proposée sur le CAC… mais une obligation. Je vous ferai signe au moment opportun.

Bonne semaine,

Gilles

photo auteur

Gilles Leclerc

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Voir les articles de Gilles Leclerc

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :