La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Le serpent qui se mord la queue

Par Mathieu Lebrun13 Oct 2016

Hier soir, les marchés américains sont restés hésitants après des Minutes de la Fed. Pourtant, il n’y avait aucune surprise, la Fed a confirmé le probable nouveau tour de vis monétaire pour décembre.

Hum… mais les résultats des entreprises ne sont vraiment pas terribles pour l’instant. Ne serait-ce donc pas une nouvelle posture de la Fed pour mettre la pression sur les marchés et, une fois décembre arrivé, dire que finalement les conditions ne sont pas si bonnes ? A coup sûr, cela aurait le même effet qu’un assouplissement (mais sans baisse des taux ; malin en fait !) et libèrerait les marchés pour leur rallye de fin d’année.

Bon, il n’empêche que pour l’heure, les marchés anticipent une hausse des taux ; il est vrai que cela redonnerait à la Fed un peu de latitude pour les baisser en cas de récession. Ceci dit, on a l’impression de marcher sur la tête : la Fed veut relever ses taux pour pouvoir les baisser en cas de ralentissement économique (e récession ?), qu’elle risque de créer par le fait même de relever ses taux…

ALCOA

Au niveau de la macroéconomie

  • L’inflation en Allemagne ressort en hausse de 0,5% en septembre, à un plus haut de 16 mois.
  • Mais le marché se focalise surtout ce matin sur la balance commerciale en Chine, décevante au mois de septembre. Le pays a ainsi enregistré une chute de ses exportations de 10% alors que les économistes ne tablaient en moyenne que sur un repli de 3%. Idem pour les importations qui sont, elles aussi, ressorties en repli à -1,9% contre une hausse de 1% attendu par le consensus. En conséquence, l’excédent commercial chinois ressort nettement sous les attentes, à près de 42 Mds$ contre 53 Mds$ espérés.
  • Cet après-midi aux Etats-Unis, on surveillera les inscriptions hebdomadaires au chômage et l’évolution des stocks hebdomadaires de pétrole (à 17h). M’American Petroleum Institute attend une hausse des stocks de 2,7 millions de barils pour la semaine dernière et Bloomberg tabla sur une hausse d’un peu plus de 600 000 barils.

Au niveau corporate

  • Unilever (NL0000009355) ouvrait en baisse de 2% sous les 40 €, le géant néerlandais des produits alimentaires et d’entretien (connu pour des marques telles que Dove, Axe ou encore Signal) ayant publié des ventes stables au troisième trimestre.
  • TomTom (NL0000387058) chutait de 6% ce matin, sous les 8 €, et a lancé un avertissement sur ses ventes.
  • Casino (FR0000125585) résistait à la baisse du marché dans les premiers échanges, restant stable au-dessus des 42 €. Le groupe de distribution a enregistré, à taux de change constants, une hausse de 2,9% de ses ventes trimestrielles (après une croissance de 3,8% au deuxième trimestre) sur fond de ralentissement de la croissance organique.
  • GTT (FR0011726835) gagnait également 1% au-dessus des 28 €, le groupe ayant enregistré un chiffre d’affaires sur neuf mois en progression de 12%.
  • Idem pour Mercialys (FR0010241638), qui évoluait en légère hausse de 0,5% à 19,30 € ce matin, la filiale immobilière de Casino ayant relevé hier soir sa prévision de résultat annuel.

Pour ce qui est des changements de recommandations de brokers

  • Legrand (FR0010307819) parvenait à se maintenir autour de l’équilibre, au-dessus des 50,50 €, alors que Citigroup a relevé son conseil de « vendre » à « neutre ».
  • Idem pour Aperam (LU0569974404) qui gagnait près de 1% au grâce au relèvement de conseil de Goldman Sachs (passé de « neutre » à « achat »).
  • A l’inverse, Goldman a fait chuter Arcelor-Mittal (LU0323134006) de 3% (sous les 5,60 €), en le dégradant « d’achat » à « neutre ».
photo auteur

Mathieu Lebrun

Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

Voir les articles de Mathieu Lebrun

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :