Le SEC tient enfin son Kerviel des programmes algorithmiques !

Rédigé le 22 avril 2015 par | Apprendre la Bourse, Toutes les analyses Imprimer

L’arrestation du trader spécialiste du HFT (high frequency trading) Navinder Singh Sarao, qui a eu lieu hier en Grande-Bretagne,  est assortie d’une demande d’extradition vers les États-Unis.

Le programmeur de logiciel algorithmique est inculpé pour des manipulations de cours ayant entrainé le déclenchement du flash krach du 10 mai 2010.

S’il est vrai que les ordinateurs de Mr Sarao ont généré des millions de faux ordres (annulés dès leur apparition dans les carnets d’ordres… et de ce fait jamais exécutés), notamment sur les contrats « E-mini S&P500 », ce n’est pas lui qui a vendu concrètement des milliers de positions fermes en quelques secondes ni les centaines de millions de titres liquidés par arbitrage cash/future.

Il a certes « abusé » les robots de grandes firmes gérant des milliards de dollars (c’est déjà un exploit en soi) mais c’est bien l’extrême automatisation des procédure de liquidation des positions, sans aucun filtre interdisant de vendre à des cours « idiots » qui a débouché sur des situations ubuesques il y presque 5 ans de cela.

Est-ce que 7 ans et 4 mois après l’affaire Kerviel, on ne nous refait pas le coup du « trader fou » solitaire et malveillant… pour masquer des dysfonctionnements autrement plus préoccupants liés à l’automatisation quasi-intégrale des marchés ?

Autre observation : la complexité et l’opacité des marchés est telle qu’il a fallu 5 ans pour démêler l’écheveau et identifier un coupable… 5 ans d’impunité, c’est un délai très confortable pour n’importe quel escroc ayant résolu de disparaître de la circulation fortune faite.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire