Le roucoulement des colombes de la Fed ne semble plus de saison

Rédigé le 12 octobre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Après les faucons du weekend, voici le vol de colombes du milieu de semaine. William Dudley, le président de la Réserve fédérale de New York (qui supervise Wall Street et les plus grandes banques systémiques) conseille d’agir très progressivement pour normaliser la politique monétaire.

On se demande si l’on peut faire plus progressivement qu’une seule hausse de taux par an ! Du point de vue de Wall Street cependant, un, c’est encore trop et le bon chiffre en matière de taux, c’est zéro.

Le bon chiffre en matière de taux, c’est zéro

Bill Dudley, qui est le plus « colombe » des collaborateurs sur lesquels peut s’appuyer Janet Yellen martèle que « l’inflation reste un peu en-deçà des objectifs, plutôt qu’au-dessus », contredisant l’analyse de James Lockhart ou Stanley Fischer qui jugent que certains aspects du PCE (l’inflation au niveau du « manier de la ménagère ») sont inquiétants.

Wall Street désormais convaincu que la Fed montera ses taux en décembre

Mais Wall Street semble convaincu, à présent, que la Fed montera ses taux en décembre. Non pas parce que la conjoncture le justifie, mais parce qu’il apparaît de plus en plus urgent de se reconstituer des marges de manœuvre sur les taux en cas de crise future.

Un assouplissement de 25 pointsde base, c’est sans effet, 0,5% c’est symbolique, 0,75% (en mars prochain ?) c’est très « limite », 1% (en mai 2017 ?) cela commence à inspirer le respect.

La chronique vidéo du jour

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire