Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Le risque laisse place, encore, à l’hésitation

Rédigé le 21 juin 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Cher lecteur,

Au lendemain d’une forte accélération haussière, la tendance sur les marchés en ce mardi est plus hésitante. Les sondages autour du Brexit continuent à souffler le chaud et le froid sur l’appétit pour le risque.

Si le Brexit conserve une avance de 2 points sur le Bremain, dans un sondage du Times hier soir, il perdrait, selon le Daily Telegraph, face au Bremain, qui aurait une légère avance à 53% des voix. On sent bien que l’issue du vote va être serrée !

GBP

Dans un entretien accordé au Guardian, Georges Soros mettait d’ailleurs en garde les investisseurs face au risque de plongeon (selon lui, de plus de 20%) de la livre sterling en cas de Brexit. Graphiquement parlant, comme on le voit sur le graphique, ci-dessus, de la paire GBP/USD, cela coïnciderait avec une accélération des dégagements en cassure d’une (trop ?) belle zone de support horizontale de moyen terme dans la région des 1,40 $ (visible en rectangle noir). Gardons à l’esprit le principe habituel selon lequel de nombreux ordres de ventes stop se déclencheraient en simultanée avec un effet boule de neige rapide dessous. A suivre, vendredi en particulier.

Nous avons pris connaissance ce matin d’un indice Zew de la confiance en Allemagne meilleur que prévu (lecture à 19,2 contre 5,1 de consensus). Et aux Etats-Unis, on surveillera une audition de Janet Yellen devant le Congrès, dans l’après-midi.

Axa (FR0000120628) se montrait hésitant après la présentation de son plan stratégique. L’assureur vise une croissance de son résultat opérationnel de 3 à 7% par an d’ici 2020 et compte réaliser 2,1 Mds€ d’économies supplémentaires d’ici là.

Bouygues (FR0000120503) quant à lui était recherché grâce au soutien de Kepler Cheuvreux. L’intermédiaire financier a effectivement relevé sa recommandation sur le titre, à « achat », avec un objectif de cours maintenu à 31 €). Parmi les autres ajustements de broker, on retiendra que Jefferies a entamé la couverture de Veolia Environnement à l’achat en visant 24 €. Hors CAC, la cotation d’Ausy a repris et le cours s’ajuste logiquement à proximité du prix d’OPA proposé par Randstad (NL0000379121).

Mots clé : - - - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire