Le retour des volumes sur les small caps est bon signe

Rédigé le 19 janvier 2012 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

D’abord, si vous me le permettez, j’aimerais commencer par un coup de gueule contre tous ces stratèges boursiers qui se répandent en prévisions dans la presse et donnent, le plus sérieusement du monde, un objectif de fin d’année à la virgule près. Et l’un d’expliquer que le marché a toutes les chances d’aller à 3 600 points car l’économie américaine se porte mieux. Et l’autre d’évoquer un CAC 40 à 2451,80 points car la zone euro est en voie d’implosion. Et le troisième de prévoir que l’euro va aller à 1,1850$ en fin d’année (oui, 1,1850$, cela fait plus savant que 1,19$…) et que le CAC 40 passera par le haut avant de redescendre – ou l’inverse.

Tout se respecte, bien sûr… Sauf des objectifs sortis du chapeau pour se donner de la contenance et pour justifier un salaire annuel à six chiffres. Car, au final, personne n’en sait rien ! L’actualité économique et financière va tellement vite – les marchés boursiers étant interconnectés 24/24 et 7/7 – et surtout, nous sommes quand même à un tournant d’une page économique, donc faire des perspectives à 360 jours me semble hautement périlleux. On a vu combien un marché peut se retourner sur une nouvelle ; la tragédie grecque joue son Acte III ; rien n’est réglé, mais certains analystes donnent quand même un objectif chiffré à un an. Oui, bien sûr, il est possible d’avoir un avis sur les marchés. C’est d’ailleurs mon cas, vous le savez : je suis plutôt optimiste. Mais il est grotesque de mettre des chiffres derrière cette opinion.

MESSAGE IMPORTANT POUR VOS INVESTISSEMENTS

Performance du portefeuille Vos Finances en 2011: +9,24%

Performance du CAC 40 en 2011 : -17% !

Découvrez comment une poignée d’investisseurs particuliers a réussi à accumuler des gains sur le marché actions en dépit de la crise de la dette… et du contexte financier mondial.

En plus : recevez en cadeau la liste des meilleures valeurs pour 2012 de notre spécialiste !

 

Je suis optimiste mais, comme les dirigeants, je reste lucide

Pour ma part, vous connaissez mon sentiment pour cette année. Je pense que les marchés devraient progresser avec un relâchement des pressions sur la zone euro et une amélioration conjoncturelle aux Etats-Unis. Ca, c’est pour le tableau global. Pour ce qui est des small, je suis aussi optimiste, vous le savez, car les dirigeants ne baissent pas les bras et sont à nouveau plutôt sereins face aux perspectives de 2012.

La perception est en train de changer sur les marchés. La psychologie évolue. Et au risque de me répéter, je trouve que l’on est passé d’un pessimisme exacerbé à un léger optimisme. J’en ai encore pour preuve des appels de sociétés qui me proposent des one to one avec leurs dirigeants. Cela change du dernier trimestre 2011 ! Car de septembre à décembre, les sociétés rechignaient à rencontrer des investisseurs ou des journalistes, expliquant que le climat était tellement anxiogène qu’ils préféraient se concentrer sur leur business plutôt que de parler à tort ou à travers. Ce n’est plus le cas. Dans les dix prochains jours, je vais rencontrer de nombreux patrons qui se remettent à communiquer. Les secteurs sont divers et vont des jeux concours à la business intelligence en passant par la biotechnologique. (Eh oui, il y en a une qui m’intéresse et que je rencontre pour vous dans les tous prochains jours !)

Les volumes sont de retour : signal d’une hausse solide ?

Bon sinon sur les marchés, j’ai noté un gonflement des volumes* depuis deux jours, aussi bien sur le CAC 40 que sur les small caps.

Prenez GROUPE PARTOUCHE (FR0000053548-PARP), le spécialiste des casinos : totalement bradé l’an dernier, il reprend 16% en trois séances avec 1% du capital échangé. C’est nettement plus que les séances précédentes.

Un autre exemple d’une plus petite société sur laquelle les volumes reviennent : LET’S GOWEX (ES0158252017-ALGOW). C’est une société technologique qui offre des réseaux Wi-Fi à ses clients – en général, des villes. En deux séances, l’action a pris 8% avec 1,5% du capital échangé. Des volumes supérieurs à la moyenne qui démontrent que les investisseurs finaux ne sont plus seulement des particuliers, mais que les investisseurs institutionnels (des fonds donc) reviennent.

Cette tendance demande encore à se confirmer. Mais elle est l’un des principaux éléments que je regarde pour estimer si la reprise boursière est durable ou pas. Une forte hausse avec beaucoup de volumes a plus d’impact qu’une forte hausse avec des volumes anémiques. C’est peut-être une lapalissade mais il est souvent bon de le rappeler !

Sinon les publications annuelles ont commencé et, pour ne parler qu’en termes de chiffre d’affaires, il n’y a pour l’instant pas de surprises trop désagréables. Les communiqués font tous état du contexte économique incertain mais les chiffres ne sont pour l’instant pas si mauvais que ça. Pour rappel, je vais suivre évidemment toutes les publications de résultat dans les news sur le site.

Je finis par vous remercier d’avoir été nombreux à marquer un intérêt pour le service de court terme sur les small caps que je vais lancer. J’ai bien noté vos pré-inscriptions. Je lancerai très certainement le service courant mars et, comme je vous le disais, afin de ne pas avoir d’impact sur les cours des titres que nous jouerons, je limiterai le service à 100/150 personnes maximum.

Du coup, je proposerai l’abonnement à ce service à ceux qui se sont pré-inscrits, en priorité. Je vous précise tout de suite que ce service aura un coût élevé. En effet, je veux vraiment créer un « club small caps » restreint, privilégié, dans lequel nous pourrons communiquer facilement ensemble, qui vous permettra de rencontrer les P-DG d’entreprise lors de réunions trimestrielles que j’organiserai, etc. Donc, toujours le même principe : si vous voulez pré-réserver, sans engagement d’abonnement bien sûr, votre place, écrivez-moi à : la-redaction@publications-agora.fr.

Sur ce, bonne journée !

* Décryptage : volume
En Bourse, le volume mesure le nombre de transactions effectuées sur une valeur mobilière donnée, c’est-à-dire le nombre de titres qui ont été échangés selon une échelle de temps définie (jour, semaine, mois…). Le volume est une donnée importante pour savoir si une tendance est forte ou non. De manière générale, pour être véritablement considérée comme solide, une tendance haussière doit être accompagnée de forts volumes en phase de progression et de volumes plus faibles lors des phases correctives. Ainsi, une forte hausse avec de faibles volumes n’inspire rien de bon. En effet, dans un futur plus ou moins proche, la tendance a de fortes chances de se retourner.

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

2 commentaires pour “Le retour des volumes sur les small caps est bon signe”

  1. […] concours de circonstances, un recul du pessimisme… Ne serait-ce que mon collègue Eric Lewin dans ses analyses sur les small caps ! Mais chaque jour supplémentaire qui s’inscrit dans une tendance haussière fait perdre la […]

  2. […] à sentir ce retournement dès janvier ; je vous en avais d’ailleurs un peu parlé dans un précédent article. Quand je parle de “P-DG qui se remettent à communiquer”, je ne vous parle évidemment […]

Laissez un commentaire