Le rebond est-il fini ?

Rédigé le 6 décembre 2011 par | Analyses indices, Cac 40, Mid et Small Caps Imprimer

Je vous l’ai dit à maintes reprises, je ne partage pas le pessimisme ambiant… Le 22 novembre, je vous disais de revenir sur certains titres (d’où ma liste de titres qui devraient rebondir) et notamment sur certaines actions dont les valorisations* sont complètement aberrantes. Et je vous donnais pour exemple DELTA PLUS, qui cotait 21,20 euros le 29 novembre, et qui a pris 13%, ou encore AKKA TECHNOLOGIES qui cotait 14 euros et qui cote désormais 16,50 euros (+18%), AUBAY(+9%). Les 1er et 2 décembre, je vous ai parlé d’autres titres, qui commencent effectivement leur rebond.

Vous me direz, c’est bien normal vu le rebond des indices actions ces dernières séances. Le CAC Mid & Small a pris +9,4% et +6,5% pour le CAC Small alors que le CAC 40 reprenait de sont côté +11,5%. Oui, encore une fois, vous constatez l’écart persistant entre les grandes et petites capitalisations. Et encore une fois, je vous répondrai : logique ! Les gérants achètent en ce moment plutôt des bancaires et des cycliques pour jouer le rattrapage boursier. Or on ne peut pas dire que ces deux secteurs soient surreprésentés dans le monde des small caps.

Après ces fortes séances de rachat, faut-il donc continuer à jouer rebond ?

Commençons par le début. Ce rebond est essentiellement lié au fait que les investisseurs estiment que la politique va enfin s’occuper de l’économie… et donc par ricochet des marchés financiers. Ajoutez à cela l’annonce d’actions concertées des banques centrales, une détente des taux espagnols et italiens et enfin des indicateurs américains qui plaident pour une économie plus robuste et vous avez une flambée de hausse.

Les puristes vous expliqueront que la hausse n’est pas construite, que les algorithmes ont biaisé le système et que ce rebond s’est fait sans aucun volume réel… comme l’expliquait mon ami et collègue Philippe Béchade dans son dernier article (oui, être amis ne nous empêche pas d’avoir des vues diamétralement opposées !). Moi, je suis pragmatique. Peu importe les raisons légitimes ou pas de cette hausse, ce rebond était bel et bien là, violent, parfois irrationnel.

Selon toute vraisemblance toutefois, il faut s’attendre dans les prochains jours à un mouvement de consolidation – ce qui serait d’ailleurs beaucoup plus sain. Si j’ai beaucoup critiqué les séances à -4% avec souvent des raisons infondées, je critique également les +4% à +5% qui montrent que les investisseurs ne savent plus à quel saint se vouer… Et je n’aime pas les consensus qui n’ont aucun fondamentaux sur lesquels s’appuyer.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

« Je sais comment jouer la baisse des marchés »

Découvrez comment multiplier jusqu’à 7 fois le moindre mouvement de cours… et engranger des gains potentiels de l’ordre de 31,03%… 62,12%… 25,85% en quelques jours seulement, à la hausse comme à la baisse : tout est révélé dans ce message spécial…

______________________

Le consensus est désormais trop haussier… méfiance

Or ce consensus est trop beau, une fois de plus. Aussi, après avoir joué ce rebond, je me méfie désormais. Certains spécialistes vous disent que finalement les marchés actions vont rebondir d’ici la fin de l’année dans une sorte de window dressing (les fameux habillages de fin d’année) et clôtureront 2011 autour de 3 500 points.

Sauf qu’une reprise ne peut avoir lieu de manière solide sans une franche reprise de l’euro qui pour l’instant reste fragile. Le 22 novembre dernier, l’EURUSD était autour de 1,35 ; nous ne valons guère plus que 1,3400 aujourd’hui. Cela veut dire que les marchés actions peuvent rebaisser aussi rapidement qu’ils sont montés et qu’il faut donc faire très attention.

Si actuellement vous êtes en gain de 10% sur l’une des valeurs que j’évoquais dans mon tryptique « small caps décotées » n’hésitez pas à prendre vos bénéfices. Certes, vous aurez sans doute envie de me tordre le cou si les valeurs gagnent 25% de plus. Moi, je reste prudent.

Rappelez-vous, début novembre : le CAC 40 dépassait les 3 400 points à la faveur de la pseudo-réussite du sommet européen du 26 octobre de Bruxelles. Et que s’est-il passé ensuite ? Une forte chute qui a ramené le CAC sous les 2 800 points… Cela va très vite en ce moment et mes remarques sont là pour vous éviter de sombrer dans le même optimiste (ou pessimisme) exacerbé.

Donc restez prudent sur les small caps, et prenez vos bénéfices dès que vous gagnez 10%. Ne restez pas trop longtemps en position. En général, je suis plutôt les dossiers sur du moyen/long terme. Mais en ce moment, je dois avouer que le long terme n’est pas gérable en Bourse, et qu’il faut jouer des rebonds, des résultats, aller vite, prendre ses bénéfices et sortir. Il faut s’adapter au timing des marchés.

Or là, le rebond s’épuise à mon sens, et il n’y a plus de publications qui viendront soutenir les cours ou qui nous permettront de faire des coups boursiers. Ne vous attendez pas à d’exceptionnelles nouvelles à la mi-janvier quand tomberont les premiers chiffres du quatrième trimestre. On sait déjà qu’ils seront médiocres, voire mauvais pour certains. Raison de plus pour rester prudents actuellement…

* Décryptage : Valorisation
Aussi appelée capitalisation. Il s’agit de la valeur boursière d’une entreprise. Elle se calcule en multipliant le cours de la Bourse par le nombre d’actions. Cet outil détermine le prix d’une société à un instant T.

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “Le rebond est-il fini ?”

  1. […] parution dans Small Caps Confidentiel le 06/12/2011. AKPC_IDS += […]

Laissez un commentaire