Le rebond de Parrot

Rédigé le 6 août 2018 par | Actions, Mid et Small Caps Imprimer

Vendredi en clôture, le spécialiste des drones a bondit de quasiment 7% dans un volume de plus de 180000 titres. Une forte progression due à des résultats médiocres, mais meilleurs que prévu. Le chiffre d’affaires au titre du deuxième trimestre a par exemple reculé de 6% à 32,9 millions d’euros tandis que le résultat net est en perte encore de 13,1 millions d’euros… Mais la société a encore de quoi tenir avec une trésorerie nette de 86,9 millions d’euros, ce qui représente 64% de la capitalisation boursière. A noter que les stocks ne sont plus que de 18 millions d’euros, contre plus de 23 millions d’euros fin décembre, ce qui démontre que les produits du groupe s’écoulent plus facilement. L’avenir du groupe se nomme Anafi, le drone nouvelle génération. Il est possible que la reprise technique continue mais le dossier reste fragile, très fragile…

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias, conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management, responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance, consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire